#CE MARDI SOIR 2 OCTOBRE 2018 SUR AFRIQUE MEDIA/ ‘FACE A L’ACTUALITE’ AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL : BOLLORE – FRANCAFRIQUE – RESISTANCE AFRICAINE DU BURUNDI – ONG OCCIDENTALES …

AMTV - FACE ACTU LM pub émission (2018 10 02) (1)

 

Vers 20h00 (Douala-Ndjaména-Malabo)
et 21h00 (Bruxelles-Paris-Berlin)
Présentation Manuela Sike
Avec les panelistes invités ce soir
Luc MICHEL en Duplex EODE-TV depuis Bruxelles
 
Thèmes de l’émission :
 
1) BOLLORÉ INTERPELLÉ POUR FRAUDE FISCALE AU SÉNÉGAL
 
* Que reproche-t-on au Groupe Bolloré ?
Les problèmes du richissime homme d’affaire français Vincent Bolloré n’en finissent pas. Selon le quotidien français libération, les autorités fiscales du Sénégal ont effectué un redressement fiscal à l’industriel français à la suite d’un contrôle et lui réclament 2,3 millions d’euros, environ 1,5 milliard de francs CFA d’impôts à payer.
Selon la BBC, ce redressement fiscal a été fait dans une logique de non-respect des clauses d’un contrat qui lie le  groupe Bolloré à l’Etat du Sénégal pour la gestion d’un terminal du port de Dakar. Il est reproché au groupe industriel de n’avoir pas ouvert aux investisseurs sénégalais le capital de Dakar Terminal, sa filiale se trouvant au Sénégal. Selon une partie de la presse sénégalaise, Vincent Bolloré se serait déjà acquitté du paiement des 2,3 millions d’euros dus au fisc, à la suite du contrôle fiscal.
 
* Le géopoliticien Luc MICHEL :
Bolloré n’est que la pointe émergée de l’iceberg français.
C’est la France qui est un état voyou, se plaçant sans cesse au-dessus des lois, notam

ment pour la corruption, la fraude fiscale et la violation des lois des marchés …
 
2) NKURUNZIZA SUSPEND PLUSIEURS ONG INTERNATIONALES
 
* Pourquoi le Burundi suspend plusieurs ONG ?
Le gouvernement burundais a suspendu les activités de la plupart des organisations non gouvernementales étrangères présentes dans son territoire. Les autorités burundaises exigent des ONG qu'elles se conforment à une nouvelle loi imposant un contrôle plus strict de leurs opérations. Selon le gouvernement, la plupart des 130 ONG présentes dans le pays ne respectent pas la réglementation fixée pour y travailler.
En mai dernier, dans le même sens, BBC et VOA (la version africaine de ‘Radio Free Europe’, le média de la CIA de la Guerre froide, toujours en grande actvité) étaient suspendues au Burundi. Le gouvernement burundais avait  suspendu les signaux FM des radios BBC et VOA dans le pays pour six mois à compter de lundi 7 mai. La décision a été prise par le président du Conseil National de la Communication (CNC) Karenga Ramadhani. M. Ramadhani a invoqué des "manquements à la loi régissant la presse et à la déontologie" pour justifier cette suspension. Selon Bujumbura, la BBC est sanctionnée "pour avoir fait fi" d'une précédente mise en garde et pour des propos "portant même atteinte à la réputation du chef de l'Etat" tenus par un invité dans l'une de ses émissions. Le CNC reproche à la VOA d'avoir diffusé des informations "très tendancieuses" et d'avoir engagé un journaliste "recherché par la justice burundaise". RFI a reçu de son côté "une mise en garde".
 
* Luc MICHEL :
Bujumbura entend mettre au pas les Ong qui complotent contre l’Etat burundais et donne à nouveau une leçon de Résistance africaine. Mais quelle est la véritable nature des Ong occidentales et comment conçoivent-elle la mobilisation des « sociétés civiles » contre les états ?
_____________________________
AFRIQUE MEDIA
* AFRIQUEMEDIA.pageofficielle
* GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV
(Plus de 124.000 membres ! Administré par
les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)

AMTV - FACE ACTU LM pub émission (2018 10 02) (2)

This entry was posted in # EODE TV, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.