# CE MATIN JEUDI 20 DEC. 2018 SUR AFRIQUE MEDIA/ ‘LIGNE ROUGE’ AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL : RDC. NOUVEAUX COUPS ANTI-KABILA DE L’ONU ET DE PARIS A QUELQUES JOURS DE LA PRESIDENTIELLE CONGOLAISE

za3

Vers 7h30 (Douala-Ndjaména-Malabo) 
et (Bruxelles-Paris-Berlin)
Avec les panelistes invités de ce matin
Luc MICHEL en Duplex EODE-TV depuis Bruxelles
 
* Thème de l’émission :
RDC. le Conseil de sécurité appelle les parties à «éviter toutes provocations» :
 
>>> Le géopoliticien Luc MICHEL :
DENONCE DE « NOUVEAUX COUPS ANTI-KABILA-SHADARY » …
Le conseil de sécurité de l’ONU, sur une résolution présentée par la France, met en garde Kinshasa sur « des provocations » qui pourraient intervenir lors de la Présidentielle en RDC. Mais ce n’est pas tout : Paris via RFI tente d’impliquer le gouvernement congolais dans l’affaire de l’assassinat de deux experts de l’ONU au Sud Kasai il y a quelques mois ! Il nous dévoile les dessous de ces deux affaires …
 
* L’actu de la RDC :
Une réunion du Conseil de sécurité sur le processus électoral en RDC s'est tenue à huis clos mardi à New York. A quelques jours de la présidentielle, le Conseil de sécurité de l’ONU a tenu une réunion à huis clos mardi à New York. S’il accueille favorablement les progrès accomplis dans l’organisation technique des élections, il s’est dit inquiet des incidents de ces derniers jours. Pour les membres du Conseil de sécurité, le 23 décembre constitue « une opportunité historique de voir le premier transfert démocratique et pacifique du pouvoir en RDC ». Les élections sont présentées, dans leur déclaration, comme l’expression de la souveraineté de la population, mais aussi du gouvernement. Ce sera là la seule référence au gouvernement de RDC dans un contexte de tension extrême entre Kinshasa et la mission onusienne au Congo.
Pour ce qui est du déploiement du matériel électoral, la représentante spéciale du secrétaire général, Leila Zerrougui, qui est intervenue depuis Kinshasa, a indiqué avoir à nouveau proposé son assistance logistique à Kinshasa, mais que cette aide

avait été à nouveau refusée, explique une source diplomatique. C’est la France, pompier-pyromane, directement engagée en faveur de l’opposition depuis plusieurs années, qui a négocié cette déclaration. Du côté de l’Elysée, on expliquait il y a quelques jours encore que le processus était menacé, que personne ne pouvait prédire ce qui se passerait au lendemain des élections. « 
 
_____________________________ 
AFRIQUE MEDIA
* AFRIQUEMEDIA.pageofficielle
* GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV 
(Plus de 125.000 membres ! Administré par 
les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)
This entry was posted in # EODE TV, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.