# EODE-BOOKS / ORDRES ET DÉSORDRES BIOGRAPHIQUES – DICTIONNAIRES, LISTES DE NOMS, RÉPUTATION. DES LUMIÈRES À WIKIPÉDIA

EODE BOOKS - ordres et desordres biographiques

EODE-BOOKS – lire – s’informer – se former

Un service du Département EDUCATION & RESEARCH

de l’Ong EODE

 # ORDRES ET DÉSORDRES BIOGRAPHIQUES – DICTIONNAIRES, LISTES DE NOMS, RÉPUTATION. DES LUMIÈRES À WIKIPÉDIA

Jean-Luc Chappey

Champ Vallon

 La biographie – et les dictionnaires et autres encyclopédies – comme enjeu politique !

 De la fin du XVIIe au début du XIXe siècle s'étend l'âge des dictionnaires marqué par le succès éditorial de ces genres particuliers et l'affirmation d'une pensée classificatoire qui tend à prendre pour objets tous les éléments du réel, hommes, plantes, animaux. Les dictionnaires historiques et les listes de noms envahissent l'espace public et s'imposent comme de nouveaux supports de lecture du monde politique, social ou culturel.

 Il s'agit toujours, sous le prétexte de présenter un savoir ordonné, d'opérations de qualification et de disqualification, de réputation ou de stigmatisation. En faisant voler en éclats les modes de reconnaissance anciens, en laissant à des inconnus devenir du jour au lendemain des hommes célèbres, la période révolutionnaire va stimuler la production puis la diffusion d'un genre entièrement renouvelé, le dictionnaire biographique ayant pour vocation de dire qui est qui dans un monde bouleversé.

L'auteur analyse ici les modalités à partir desquelles se construit l'écriture des notices biographiques. Une véritable bataille de portraits-écrits se déchaîne entre 1789 et 1840, dont l'enjeu est essentiel pour qui veut conserver et consolider sa réputation ou détruire celle de son adversaire.

 La biographie n'est plus seulement un récit de vie, elle devient un pouvoir affirmé dans l'espace public et politique, que jean Luc Chappey définit sous le terme de biocratie.

A l'heure de Wikipédia, cette archéologie du Who's Who de la société révolutionnée s'impose comme une réflexion politique et critique sur les systèmes de reconnaissance des individus en profondes mutations et sur la construction historique des médias qui font et défont des réputations en période de crise.

 Une réflexion salutaire à l’heure où Wikipedia, la soi-disant « encyclopédie en ligne » (sic) est devenu un enjeu politique et policier, où officines barbouzardes, services et instituts idéologiques manipulent l’information. Comme l’a encore révélé un récent scandale lié aux services français.

 TABLE DES MATIERES

 Introduction

 

Approches d’un corpus invisible

Remerciements

 

Chapitre 1.

 

Une invention du XIXe siècle:

la Biographie universelle des frères Michaud

 

I. Contours et organisation d’une entreprise éditoriale

Les Michaud : des éditeurs royalistes… soucieux de leurs intérêts

Des collaborateurs choisis parmi les « meilleurs »

Un modèle de salon mondain

La biographie universelle et la presse

 

II. Entre collectes et écritures :

Les modalités du travail biographique

Les forçats de l’écriture biographique

Biographie et bibliographie

Une sociabilité par la Biographie universelle

Georges Weiss et la Biographie universelle

 

III. Oppositions et résistances

Madame de Genlis et le refus de conciliation

Prudhomme contre Michaud. Le xviiie contre le xixe siècle ?

Les dictionnaires à la barre

La contre-offensive des Michaud         

 

IV. La Biographie universelle et les enjeux

De l’écriture de l’histoire

Normalisation

Canonisation et disqualification

La Biographie et la civilisation française

 

Chapitre 2.

Dictionnaires au temps des Lumières.

Critique et opinion publique

 

I. Au temps des hommes illustres

Un dépôt de la gloire

Dictionnaires historiques et académisation

De la réputation à la considération

Le Moréri et l’identité nobiliaire

 

II. Dictionnaires et république des lettres

Ladvocat et la figure du critique

La promotion de l’auteur

Dictionnaires et correspondances savantes

 

III. Dictionnaires et conflits religieux

Dictionnaires et jansénismes

Concurrences et interrogations autour du Grand homme

 

Chapitre 3.

Désordres biographiques et crise politique

 

I. Une entreprise des lumières :

Le dictionnaire de Chaudon

Chaudon et la conquête d’un nouveau marché

Chaudon et le monde des académies

Des intérêts contradictoires

Le combat de l’abbé Feller contre les « chaudonistes »

 

II. Décadence littéraire et crise politique

La question de l’invasion de la piétaille littéraire

Les appels à une nécessaire remise en ordre

Les dictionnaires et les batailles littéraires

 

III. la revanche des pygmées

Le mécénat contre le marché ?

Rivarol et l’anatomiste des réputations

 

Chapitre 4.

Jeux de noms en Révolution (1789-1794)

 

I. Le temps des listes

Citoyenneté et publicité du nom

Les noms, rouages du politique

Personnalisation

L’impossible compromis par les noms

 

II. Une violence par les listes ?

Stigmatisation

Dénonciation et mort civile

 

III. Héroïsmes en concurrence

Panthéon et dictionnaires : fixer la Révolution

Citoyenneté et distinctions

Héros et martyrs

Les impulsions politiques de la biographie

 

Chapitre 5 :

L’émergence d’une biocratie (1795-1810)

 

I. Inventer les terreurs et construire la république

Portraits de buveurs de sang

Martyrologes et mémoire contre-révolutionnaire

 

II. Savants et brigands. l’impossible stabilisation

De la république directoriale

Panthéons républicains

Les listes contre la République

L’appel au Grand homme

 

III. Une réorganisation de l’ordre politique et social

Les retours politiques par le dictionnaire

Le Consulat et la pulsion de bilan

La mise en ordre impériale

 

Chapitre 6.

Batailles de dictionnaires sous l’Empire

et la Restauration

 

I. Le marché des contemporains

Le succès des girouettes

Biographie et biographés face au régime médiatique

Ménégault ou Maugenet… jeu sur le je ou l’usage de la falsification

 

II. Dictionnaires et espace politique

Sous la restauration (1820-1829)

Dictionnaire et nébuleuse libérale

Un ultra dans la mêlée biographique

La tentation de l’érudition

 

III. Les effets sociaux du régime des dictionnaires

Dictionnaire et mythologie impériales

Construire la mémoire

Dictionnaires et « manie correctrice »

Une resaisie de soi par l’écriture biographique

 

Chapitre 7.

Dicomania et Wikipédia

 

I. Les dictionnaires et l’écriture

De l’histoire contemporaine

Mutations et retours des dictionnaires historiques entre xixe et xxe siècle

Les dictionnaires historiques et l’historiographie de la Révolution française

 

II. Les nouveaux supports de publication

Des notices biographiques

Les biographies nationales en concurrence

Un nouveau laboratoire biographique : Wikipédia

 

III. La révolution française dans wikipédia

Des historiens mobilisés, des universitaires absents

Luttes historiennes dans Wikipédia

 Conclusion

 Sources et bibliographie

Index

 BIOGRAPHIE DE JEAN-LUC CHAPPEY

 Jean-Luc Chappey est maître de conférences habilité à diriger des recherches en histoire ; il est rattaché à l'Institut d'histoire de la Révolution française de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

 

FICHE TECHNIQUE

 

EDITEUR : Champ Vallon

COLLECTION : La chose publique

ISBN : 978-2-87673-600-9

EAN : 9782876736009

PRÉSENTATION : Broché

NB. DE PAGES : 394 pages

DIMENSIONS : 14,2 cm × 22,0 cm × 2,5 cm

_____________________

 

EODE-BOOKS

eode.books@yahoo.com

http://www.eode.org/category/eode-books/

 

* EODE EDUCATION & RESEARCH :

The Department EDUCATION-FORMATION-RESEARCH of the Ngo EODE and of EODE-THINK TANK.

http://www.facebook.com/pages/EODE-Education-Research/246061642114064

 

* EODE / Eurasian Observatory for Democracy & Election (Brussels-Paris-Moscow-Kichinev- Yaounde)

http://www.eode.org/

http://www.facebook.com/EODE.org

 

 

This entry was posted in * EODE-Books/ Livres francophones, * Français. Bookmark the permalink.

One Response to # EODE-BOOKS / ORDRES ET DÉSORDRES BIOGRAPHIQUES – DICTIONNAIRES, LISTES DE NOMS, RÉPUTATION. DES LUMIÈRES À WIKIPÉDIA

  1. Pingback: # EODE-BOOKS / ORDRES ET DÉSORDRES BIOGR...