EODE/ GEOPOLITIQUE/ LA MENACE NUCLEAIRE DE RETOUR ! (TRUMP RELANCE LA COURSE AUX ARMEMENTS II)

composite-nuke-graphic (1)
Luc MICHEL pour EODE/
2017 02 28/
 
La course aux armements annoncée par Trump (et qui je le souligne correspond à ses promesses de campagne) comprend un très inquiétant volet nucléaire !
 
Le traité Start sur les armes nucléaires est dans le viseur du nouveau président américain Donald Trump, qui menace de le dénoncer. « C’est un accord déséquilibré. Il accorde aux Russes des choses que nous n’aurions jamais dû céder. C’est un mauvais accord, comme celui sur le nucléaire iranien ». « Est-ce le retour annoncé à l’équilibre de la terreur, qui régit dans la deuxième moitié du XXe siècle les relations militaires entre l’URSS et les Etats-Unis? » interroge Le Temps (Genève).
 
« MOSCOU-WASHINGTON: UNE NOUVELLE COURSE À L’ARME NUCLÉAIRE ? » (LE TEMPS)
 
« Donald Trump menace de dénoncer le Traité Start sur l'armement nucléaire. Malgré les tensions entre Moscou et Washington, il demeure l’un de rares secteurs où les deux puissances collaborent bien afin d’assurer la stabilité stratégique de la planète », commente encore Le Temps.
 
Le cœur de la dernière période de la première Guerre froide avait été la crise des « euromissiles ». La crise des « euromissiles » au début des Années 80, avait vu l’installation des SS20 soviétiques et des Pershing américain en Europe, jointe à la doctrine des « frappes nucléaires tactiques » lors des batailles terrestres, et avait été une immense crise au sein de l’OTAN. En Allemagne, mais aussi en Belgique ou en Grande-Bretagne, des foules immenses anti-américaines contestaient l’OTAN au nom du « National-neutralisme » anti-américain  …
 
Le Temps s’interroge sur les similitudes de l’actualité avec cette crise :
« Est-on à l’aube d’une nouvelle course aux armes nucléaires entre la Russie et les Etats-Unis? Plusieurs signaux font craindre un retour de l'équilibre de la terreur entre Washington et Moscou digne de la Guerre froide. Récemment, la Russie a commencé, à en croire le New York Times, à déployer sur son territoire des missiles de croisière de portée intermédiaire capables de frapper des villes européennes. Les Américains en sont convaincus. C’est une grave violation du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) conclu en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev. »
 
« LA SUPRÉMATIE NUCLÉAIRE EN JEU » (LE TEMPS)
 
C’est « la suprématie nucléaire qui est en jeu » analyse Le Temps ! Le 28 janvier dernier, lors d’une conversation d’une heure avec Vladimir Poutine, le nouveau président américain Donald Trump a laissé entendre qu’il pourrait dénoncer le nouveau traité Start de réduction des armes stratégiques conclu par l’administration de Barack Obama. 
 
Il a réitéré ses doutes dans une interview accordée la semaine dernière à Reuters : 
« Nous avons pris du retard par rapport à notre capacité nucléaire. Je suis le premier qui aimerait voir un monde sans arme nucléaire, mais nous n’allons jamais nous faire dépasser par quelque pays que ce soit, même un pays allié. » 
 
L’ex-ambassadeur américain auprès de l’ONU à New York, le néoconservateur John Bolton, abonde dans le même sens: « D’un point de vue américain, le traité Start est exécrable, […] un échec diplomatique.» « Les déclarations intempestives de Trump ont produit l’effet d’une… bombe. La perspective d’une annulation du traité glace déjà le sang des experts militaires et de la sécurité à Washington et à travers le monde. Ce d’autant que Start n’était pas défavorable à l’Amérique » dit encore Le Temps. A en croire les câbles de WikiLeaks que Le Temps avait pu consulter en 2010, « le chef négociateur russe déclarait un jour à Genève qu’il était hors de question que son pays capitule devant les exigences américaines ».
 
* Lire sur le site du Temps :
Moscou-Washington: une nouvelle course à l’arme nucléaire?
Avec en seconde partie un entretien avec Andrew Weber 
(qui a été le principal conseiller des secrétaires américains à la Défense Robert Gates, Leon Panetta et Chuck Hagel pour les programmes de défense nucléaires, chimiques et biologiques).
 
TRUMP : LE NOUVEAU STADE DE L’IMPERIALISME AMERICAIN
 
Alors que beaucoup d’analystes (confondant analyse et émotion du moment) se gargarisaient d’un « Trump isolationniste » (sic) ou « se rapprochant de la Russie » (resic), j’annonçais dès début décembre 2016 que « Trump ce sera la relance du militarisme à un niveau jamais égalé ». Mon analyse géopolitique prévisionnelle était une fois encore la bonne …
 
* Lire mon analyse de 2016 pour EODE THINK TANK :
La présidence Trump : vers un nouveau stade de l’impérialisme américain …
 
LUC MICHEL / EODE GEOPOLITIQUE
_____________________ 
 
# EODE ORGANISATION :
* EODE-TV :
* ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/
EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS 
(EODE) :

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.