EODE/ OBSERVATOIRE DES ELECTIONS/ ELECTIONS LOCALES A CUBA

 

EODE - ELEC locales à cuba (2017 11 25) FR

 

EODE/ 2017 11 25/

 

Elections locales à Cuba: premier pas vers le remplacement de Raul Castro en 2018 …

Les Cubains étaient appelés à voter ce dimanche pour des municipales, première étape d'une série d'élections devant mener à la désignation du successeur du président Raul Castro l'année prochaine. Le chef de l'Etat cubain, 86 ans, a voté dans un bureau proche de sa résidence de l'ouest de La Havane, puis s'est attardé pour discuter avec les écoliers qui surveillent traditionnellement les scrutins et des habitants du quartier, a-t-on pu constater sur des images de la télévision d'Etat.

 

L'élection des conseillers municipaux (2e tour le 3 décembre) survient au lendemain du premier anniversaire de la mort de Fidel Castro. Le vote a été retardé d'un mois à la suite du passage de l'ouragan Irma, qui a fait dix morts sur l'île et provoqué de nombreuses destructions en septembre dernier. Ce scrutin sera suivi en début d'année prochaine de l'élection des quelque 600 députés de l'Assemblée nationale qui éliront à leur tour le Conseil d'Etat, ensuite chargé de désigner le président, probablement fin février prochain.

 

"ON VOTE POUR LA PATRIE, POUR LA REVOLUTION, POUR LE SOCIALISME. NOUS ENVOYONS AINSI UN MESSAGE (…) A CEUX QUI VEULENT NOUS FAIRE CHANGER, A CEUX QUI VEULENT NOUS IMPOSER DES CHOSES" (RAUL CASTRO)

 

Titulaire du poste depuis 2008 après un intérim de deux ans, Raul Castro a déjà annoncé qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat. Son premier vice-président et numéro deux du gouvernement, Miguel Diaz-Canel, 57 ans, est pressenti pour lui succéder. "Aujourd'hui, ce n'est pas le moment de parler de ça", a éludé l'intéressé devant les caméras de la télévision d'Etat. "On vote pour la patrie, pour la révolution, pour le socialisme". "Nous envoyons ainsi un message (…) à ceux qui veulent nous faire changer, à ceux qui veulent nous imposer des choses", a-t-il insisté dans une allusion évidente au gouvernement de Donald Trump, qui a durci sa politique ces derniers mois vis-à-vis de Cuba.

 

L'opposition illégale n'est pas parvenue à présenter de candidats cette année. Seules trois petites organisations dissidentes ont tenté en vain de participer au scrutin, les autres ayant choisi de le boycotter.

 

Le Parti communiste cubain (PCC, parti unique) ne présente officiellement pas de candidats, mais supervise tout le processus.

 

* Lire sur :

http://www.lalibre.be/actu/international/elections-locales-a-cuba-premier-pas-vers-le-remplacement-de-raul-castro-en-2018-5a1b34d7cd70fa5a066f2833

 

EODE / OBSERVATOIRE DES ELECTIONS/

_____________________

 

# EODE ORGANISATION :

* EODE-TV :

https://vimeo.com/eodetv  

* ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/

EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS

(EODE) :

http://www.eode.org/  

https://www.facebook.com/EODE.org/  

https://www.facebook.com/groups/EODE.Eurasie.Afrique/  

https://www.facebook.com/EODE.africa/

https://www.facebook.com/EODE.russia.caucasus/

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.