# EODE/ OBSERVATOIRE DES REVOLUTIONS DE COULEUR/ TRUMP DEFINITIVEMENT ELU : 1er ROUND PERDU POUR LA ‘PURPLE REVOLUTION » DES SOROS-CLINTON-OBAMA …

EODE - COULEUR purple usa I (2017 01 06) FR
LM pour EODE/ 2017 01 06/
OBSERVATOIRE DES REVOLUTIONS DE COULEUR/
 
Le Congrès américain certifie l'élection de Donald Trump à la présidence ce 6 décembre !
Près de deux mois après le scrutin présidentiel américain du 8 novembre, le Congrès a certifié ce vendredi l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche, malgré les perturbations créées par des élus démocrates et des manifestants (les partisans de la « Purple revolution », cette révolution de couleur initiée par George Söros avec les Clinton et l’aide d’Obama).
 
SÖROS ET SA « PURPLE REVOLUTION »
 
C’est l’argument principal de la « Purple revolution », financée et organisée par le spéculateur milliardaire George Söros, le mentor des révolutions de couleur en Eurasie, au Proche-Orient et en Afrique depuis près de 20 ans. Comme lors de son galop d’essai aux USA en 2008, « Occupy Wall-Street », Söros s’appuie sur l’extrême-gauche, notamment les trotskistes (PLS et cie), « idiots utiles » des manipulateurs de foules en colère ou en détresse.
 
* Sur la « Purple revolution » voir la série de 4 videos
diffusée sur PCN-TV/
SOROS’S ‘PURPLE REVOLUTION’ I – II – III et IV sur :
 
DEUXIEME ECHEC (OU DEUXIEME ESSAI) EN TROIS SEMAINES POUR SÖROS
 
Les grands électeurs, réunis le 19 décembre dernier, avaient alors été « vainement pressés de ne pas voter pour Trump ». Ils étaient alors au moins des dizaines de milliers d’Américains à croire, fanatisés par la machine de propagande de Söros, qu’il était encore possible de « barrer la route de la Maison-Blanche à Donald Trump » ! C’était, en effet, ce lundi 19 décembre, "premier lundi suivant le deuxième mercredi de décembre" comme le prévoit la loi électorale, que se réunissaient, dans chacune des capitales des Etats de l’Union, les 538 "grands électeurs" qui doivent formellement désigner le président des Etats-Unis.
 
« Vestige d’un passé que d’aucuns jugent révolu, l’élection indirecte, ou en deux temps, du chef de l’exécutif américain, passe d’ordinaire totalement inaperçue. Le Collège électoral formé par les grands électeurs, à de rarissimes exceptions près, ne fait que confirmer la préférence exprimée dans les urnes par la population. Les résultats de son vote sont ensuite transmis au Congrès pour y être officiellement proclamés, le 6 janvier », commentait l’AFP. Cette fois, cependant, il en allait tout autrement. La personnalité de Donald Trump qui indispose jusque dans les rangs républicains, le fait qu’Hillary Clinton a perdu l’élection tout en remportant le vote populaire (avec près de 2,9 millions de voix d’avance), commentait l’agence française (vous noterez qu’elle ne dit pas un mot de cette « Purple revolution » qui cie).
 
A cela s’ajoutait encore « la conviction exprimée par la CIA et le FBI qu’une puissance ennemie, la Russie, était intervenue dans le processus électoral en piratant des boîtes de courrier électronique démocrates » (coup de pouce d’Obama et de son administration à la « purple revolution », qui vise avant tout à délégitimer l’élection de Trump). « Tout cela incitait beaucoup d’américains à remettre en cause le verdict du 8 novembre, et nourrissait à la fois une mobilisation sans précédent et un débat juridique surprenant. Cet épisode là, le premier round de la « Purple revolution » s’est terminé ce 6 janvier !
 
* Manifestants de la gauche radicale à Washington le 19
décembre 2016 : les « idiots utiles » infanterie de Söros …
 
LM / EODE /
OBSERVATOIRE DES REVOLUTIONS DE COULEUR/
_______________________
EODE-TV :
ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/
EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS
(EODE) :
 

 

This entry was posted in * EODE Press Office, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.