# EODE/ OBSERVATOIRE GEOPOLITIQUE/ GEOPOLITIQUE DU FOOTBALL. WORLCUP 2018 EN RUSSIE (I) : RUSSOPHOBIE ET GUERRE FROIDE 2.0 AU CŒUR DE L’EVENEMENT SPORTIF

EODE - GEOPOL fb worlcup I (2018 06   14) FR

Fabrice Beaur (expert EODE, adm. EODE-RUSSIA)
pour EODE/ 2018 06 14/
Avec ‘Afrique Media TV’ – EODE-TV/

Fabrice BEAUR (Moscou) nous explique comment le sabotage de la Worldcup 2018 de Football en Russie est et reste (voir ces dernières 72h) l’objectif n°1 de la campagne systématique de russophobie occidentale …

* Voir sur EODE-TV/ 
FABRICE BEAUR (EXPERT EODE) : 
LE SABOTAGE DE LA WORLDCUP 2018 DE FOOTBALL EN RUSSIE OBJECTIF N°1 (AFRIQUE MEDIA, 22.04.2018)

La Russie et le Football, ce sont aussi plus précisément la russophobie !
Nous pourrions croire que la confrontation mondiale entre le monde occidental et la Russie se cantonnerait aux questions purement géopolitique mais il n’en est rien. Dans le cadre de la guerre froide 2.0 mis en place par le bloc anglo-saxon (Etats-Unis et Royaume-Uni) de l’occident américanisé, tout semble permis. Les mensonges éhontés bien sûr mais également tout et n’importe quoi du moment que la cible soit la Russie.
Si nous assistons ces derniers temps à une montée en puissance de la campagne anti-russe, tout cela n’est pas un hasard non plus.

PETIT HISTORIQUE POUR REVENIR AU FOOTBALL

A la chute de l’URSS, les Etats-Unis n’ont pas compris cela comme la fin de la guerre froide mais comme une victoire contre Moscou. Et donc en conséquence en tant que vainqueurs, ceux-ci ont continué leur politique impérialiste. Cela passa par les conseils économique à la nouvelle Russie qui s’enfonça dans une catastrophe économique et sociale sans nom. L’arrivée de Vladimir POUTINE changea la donne. Il restaura l’État russe. Et la situation économique et sociale s’améliora en même temps.

L’OTAN au même moment continua sa politique de conquête territoriale et avança toujours plus près des frontières de la Russie. Son dernier coup en 2014 fut de s’approprier l’Ukraine après y avoir organisé un Coup d’État, le soi-disant « Maïdan » dont nous savons qu’il fut l’aboutissement d’un investissement de 5 milliards de dollars depuis plusieurs années.
L’objectif était d’expulser la Flotte russe de la ville de Sébastopol dans la péninsule de Crimée. Ce fut la goutte d’eau de trop qui fit réagir Moscou. La suite, vous la connaissez : référendum et retour de la Crimée et de Sébastopol à la Mère Patrie russe.
Nous avons maintenant la victoire de la Russie en Syrie dans la guerre contre le terrorisme et l’ingérence étrangère dans le pays.

Voilà donc le décors qui a vu l’impérialisme anglo-américain décidé de passer à la vitesse supérieure dans sa confrontation avec Moscou. Pour l’Occident, le retour de la Russie sur la scène internationale est inadmissible. Il a donc été décidé de radicaliser la confrontation géopolitique. Et comme toujours avec les anglo-saxons, les bonnes manières de gentleman cela reste du registre de l’affirmation théâtrale. Nous avons eu l’affaire Skripal. Puis l’affaire de la soi-disant attaque chimique à Damas. Je ne vais pas revenir dessus. Nous en avons déjà beaucoup parlé et surtout démontré que tout cela n’est que provocation, manipulation et mensonges sur toute la ligne. Mais la stratégie occidentale n’est pas tant de raconter une histoire crédible mais d’enchaîner sans cesse des « affaires », des « scandales » et autres mediamensonges afin de noyer les populations dans un tourbillon « d’informations ».

ENCORE ET TOUJOURS LA RUSSOPHOBIE !

Alors peu importe pour la classe politique anglaise que leurs affirmations sur Skripal ou sur la Syrie soient chancelantes, l’essentiel n’est pas là. L’essentiel est de taper encore et encore sur l’ennemi qu’ils se sont désigner : la Russie. Et dès le début de l’affaire Skripal, nous avons pu voir l’hystérie de la classe politique anglaise contre la Russie. Et pire encore, les insultes de plusieurs ministres du gouvernement anglais contre la Russie. Le pire de tous étant Boris Johnson, ministre des affaires étrangères du Royaume-Uni.

Tout de suite l’argument de la Coupe du monde de Football entra en jeu dans sa critique agressive de la Russie. Cette Coupe du monde fut comparée aux J.O de 1936 d’Adolf Hitler. Rien de moins que de comparer la Russie à l’Allemagne nazie et Hitler à Poutine.

Aujourd’hui, Londres appelle au boycott (politique) de la prochaine fête mondiale du football en Russie. Je précise « boycott politique » car ce moins que rien néoconservateur à passeport anglais avait appelé dans un premier temps au « boycott sportif » de la Coupe du monde. Les joueurs anglais devaient ne pas y participer. Sauf que … sauf que cela aurait eu comme conséquence l’interdiction à l’équipe anglaise de participer à la coupe du monde suivante. Les anglais en resteront à ne pas envoyer de représentants politiques aux match. Jusque-là une fois encore Londres est ridicule car tout le monde n’en a rien à faire. La fête du football mondial ne sera en rien affecté par l’absence de ces psychopathes occidentaux.

Mais voilà la nouvelle campagne russophobe qui a commencé dès avril pour essayer de saborder au maximum cette Coup du monde de Football. Et elle vient d’Angleterre avec des relais bien évidemment d’ « organisations non-gouvernementales » ici et là en Europe et tout particulièrement dans le journal ‘Le Monde’ (financé par OSIWA, fondation de Sorös) en France. « La Russie serait dangereuse pour les supporteurs étrangers qui vont venir en Russie assister aux match ». Ne se basant sur rien, la campagne anglaise bat son plein actuellement. Sauf que cela ne va pas fonctionner. De nombreux présidents de Fan’s club anglais et européens s’y étant déjà déplacés y sont revenus de Russie charmés par la qualité des infrastructures et par l’organisation.

Alors, voilà les ONG, tous en lien avec les fondations de Soros, comme par hasard, tiens, tiens, tiens … aborder le thème du « racisme qui serait une plaie en Russie ». Le racisme comme arme nucléaire, voilà le dernier « argument » de la campagne russophobe occidentale. Bien sûr qu’en Russie, il y a aussi du racisme. Comme dans tous les pays du monde car les hommes sont les hommes. Et la connerie est universelle. Mais entendre l’Angleterre faire part de sa peur du racisme alors que le pays est structurellement ghettoïsé et participe aux politiques néocoloniales de part le monde et en Afrique principalement, ce serait à se tordre de rire si le sujet n’était pas vomitif.

Voilà à quelle bassesse s’adonnent les politiciens occidentaux et essentiellement anglo-saxons afin d’essayer de dissuader les 1,5 millions de supporters qui s’apprêtent à participer à la grande fête mondiale du football de se rendre en Russie. Le meilleur moyen de faire un bras d’honneur à ces provocateurs de haine, c’est d’aller en Russie. Et pour ceux qui ne peuvent le faire d’être au rendez-vous ce jeudi 14 juin pour le match d’inauguration : Rusie – Arabie saoudite. Un match symbolique qui verra l’équipe russe aplatir l’équipe du régime féodal salafiste.

Vive le Football ! Vive la Russie !

FB / EODE OBSERVATOIRE GEOPOLITIQUE /

# ALLER PLUS LOIN 
AVEC NOTRE DOSSIER « RUSSIE-GEOPOLITIQUE DU FOOTBALL » SUR ‘LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY’ …

LA WORLDCUP 2018 DE FOOTBALL EN RUSSIE : 
FOOTBALL, SOFT POWER ET RUSSOPHOBIE (GEOPOLITIQUE DU SPORT ET SOFT POWER III)

LES JO D’HIVER 2018 ET LE MONDIAL 2018 DE FOOTBALL ARENES DE LA CONFRONTATION USA-RUSSIE

GEOPOLITIQUE DU SPORT ET SOFT POWER :
POUTINE ACCUSE LES ETATS-UNIS D’ŒUVRER EN SOUS-MAIN POUR EMPECHER LA RUSSIE D’ETRE PRESENTE AUX JEUX OLYMPIQUES D’HIVER 2018, A PYEONGCHANG

THE EMERGING OF MULTIPOLAR WORLD SEEN FROM RUSSIA (IV):
WESTERN WAR AGAINST RUSSIAN ‘SOFT POWER’

* Sur la lutte des USA contre la Russie au sein de la FIFA :
Ecouter aussi le podcast sur EODE-TV/ RADIO CAMEROUN :
LUC MICHEL. FIFAGATE A QUI PROFITE LE SCANDALE ?

_____________________

EODE ORGANISATION

# EODE-TV
* EODE-TV vimeo.com/eodetv
* EODE-TV sur YouTube :
youtube.com/user/EODEtv
* Page Officielle EODE-TV
facebook.com/EODE.TV

# ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/
EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS
(EODE)
eode.org
facebook.com/EODE.org
facebook.com/groups/EODE.Eurasie.Afrique
facebook.com/EODE.africa
facebook.com/EODE.russia.caucasus

# GROUPE OFFICIEL EODE – L’AXE EURASIE-AFRIQUE
https://www.facebook.com/groups/EODE.Eurasie.Afrique

 

This entry was posted in # ARTICLES BY LANGUAGES, # EODE - ZONE RUSSIA-CAUCASUS, # EODE THINK TANK, # EODE TV, * EODE/ Analyses - Rapports, * EODE/ Geopolitics, * Français and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.