# EODE THINK TANK / ECONOMIE / LE PLAN QUINQUENAL DE RETOUR EN RUSSIE /

EODE TT - retour du Plan en Russie (2014 07 03) FR

Fabrice BEAUR pour EODE Think Tank /
Avec Izvestia – EODE Zone Russia-Caucasus / 2014 07 03 /
http://www.eode.org
https://www.facebook.com/EODE.org

En Russie, il est prévu de réintroduire le système du Plan quinquennal. Le premier plan de réalisation de certains objectifs doit être soumis au chef de l'Etat en ce mois de juillet.

Le gouvernement russe se prépare à planifier le développement économique et social sur une longue période. En effet, un plan d'action pour atteindre les "objectifs nationaux" sera élaboré pour les cinq prochaines années. Tous les éléments du Plan seront examinés lors d'une réunion du gouvernement et approuvé via une résolution spéciale, selon une source au sein du Cabinet du gouvernement nous déclare les "Izvestia". Ce premier Plan concernera différentes branches économiques et sociales. Des réunions semestrielles gouvernementales aborderont les questions liées à sa mise en œuvre.

Ce n'est un secret pour personne que l'économie russe est encore trop centrée sur les matières premières énergétiques et que le budget de l'Etat reste bien trop dépendant du prix du pétrole et du gaz. 

NOSTALGIE DU PLAN SOVIETIQUE

Les autorités comprennent depuis longtemps de la nécessité de développer le secteur industriel, l'ingénierie, le marché du travail, les technologies haut de gamme. D'ailleurs, c'est tout cela qui se faisait du temps de l'Union soviétique, dont les gens sont fiers et quelque peu nostalgiques. 

Pour lancer la machine de modernisation du pays, il est nécessaire de définir les tâches à accomplir pour une certaine période. En l'espèce sur une période de 5 ans.

L'idée principale de la planification stratégique est de créer un cadre juridique pour le développement, la construction et l'exploitation d'un système intégré de planification du développement socio-économique de la Russie, ce qui pourrait résoudre la problématique de l'augmentation de la qualité de vie de la population, de l'économie russe et de la sécurité du pays. 

Le premier plan quinquennal en URSS de 1928 à 1933 a été annoncé lors de la XVIe Conférence du PCUS(b). Ce plan a donné lieu à toute une série de mesures de nature économique, politique, organisationnel et idéologique de l'Etat. Le pays avait alors déployé toutes ses forces dans la création de nouvelles industries, réussi à augmenter la production de toutes sortes de produits et commencé à inventer de nouvelles technologies.

Actuellement, de nombreux pays font de la planification stratégique. Par exemple, en 2007, la National Governors Association aux Etats-Unis, a développé et réalisé une présentation formelle de l'initiative stratégique « Innovation America » visant à renforcer la compétitivité des Etats-Unis dans l'économie mondiale fondée sur l'innovation.

UNE ECONOMIE DIRIGEE

La Russie semble donc officialiser le système d'économie dirigée face au concept d'économie libérale, qui démontre chaque jour de son inefficacité pour le développement industriel d'un pays et tout particulièrement de grande dimension et à économie intermédiaire comme la Fédération de Russie. 

Cela n'est point un retour à une économie étatique comme du temps de l'URSS. Le marché et la libre entreprise ne sont pas remis en cause. Il s'agit d'adopter un système qui a fait ses preuves et que les sphères du pouvoir à Moscou veulent mettre en œuvre en Russie pour gagner le pari de la modernisation.

Le "Marché" n'a aucun objectif "national". Seul l'Etat peut être l'initiateur de la modernisation. Pour ce faire, il se doit de donner l'impulsion et le cap sur de nombreux points et secteurs.
Un concept simple qui indique que c'est l'Etat qui domine l'économie et non l'inverse. Le faire serait se jeter dans les bras de la Finance internationale et renoncer définitivement à donner un avenir à la Russie et au bien être du peuple.

La voie de l'économie dirigée ou tout du moins planifiée semble donc être de retour en Russie. Les derniers événements autour de la crise en Ukraine et les sanctions occidentales contre la Russie semble avoir accélérer ce qui était une évidence pour tout connaisseur des réalités politiques et économiques russes.

EMERGENCE DE LA ‘SECONDE EUROPE’ EURASIENNE

Quand la Russie se préparer à travailler à l'avenir de ses citoyens, l'Union européenne, elle, s'entête à s'enfoncer dans l'extrémisme idéologique libéral avec le projet de signature du « Traité transatlantique de libre-échange » avec les U.S.A.

La SECONDE EUROPE qui va apparaître le 1er janvier 2015 à l'Est de notre continent, l'UNION ECONOMIQUE EURASIENNE, est décidément un contre-modèle sur tous les plans opposé à la veille Europe occidentale de l'UE-OTAN.

Fabrice BEAUR
_________________________ 

http://www.eode.org
https://www.facebook.com/EODE.org

This entry was posted in # EODE - ZONE RUSSIA-CAUCASUS, # EODE THINK TANK, * Français and tagged , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.