# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ GEOPOLITIQUE AFRICAINE : ANALYSE DE LA TOURNEE 2020 DE TIBOR NAGY, LE ‘M. AFRIQUE’ DE TRUMP, EN AFRIQUE

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (1)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2020 01 19/

« Le rôle des Russes en Centrafrique pose problème. Leurs activités cadrent mal avec le processus de paix. Ils ont leurs propres priorités, qui manquent parfois de transparence »
- Tibor Nagy (En octobre 2018 sur RFI).

« Le Cameroun c’est un pays qui m’empêche de dormir »
- Tibor Nagy (ce vendredi à Yaoundé).

Tibor Nagy, a entamé une tournée africaine du 15 au 29 janvier 2020. Il s’agit de la République Centrafricaine, de l’Éthiopie, du Kenya, du Soudan du Sud et du Soudan.
Je viens d’analyser ces samedi et dimanche en direct sur AFRIQUE MEDIA la grande tournée africaine de ce début 2020 de Tibor Nagy, le ‘Monsieur Afrique’ de Trump. Qui l’a conduit notamment au Sud-Soudan, au Cameroun et en Centrafrique.

# PARTIE I-
MES ANALYSES

Voir mes trois analyses géopolitiques (version brutes non montées) :

* LUC-MICHEL-TV/
CE 18 JANVIER 2020 SUR AFRIQUE MEDIA/
‘LE MERITE PANAFRICAIN’ AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL :
GEOPOLITIQUE. TOURNEE AFRICAINE DE TIBOR NAGY (I). 
MENACES SUR LE SUD-SOUDAN
Video sur https://vimeo.com/385685359

NAGY et son complice l’Ambassadeur de Trump au Soudan BOOTH (tous deux dirigeants de l’Atla

ntic Council, un tout puissant think tank US) tancent le Sud-Soudan et le menacent de sanctions si ses politiciens ne forment pas un « gouvernement d’union nationale » fantoche à sa botte …

* LUC-MICHEL-TV/
CE 19 JANVIER 2020 SUR AFRIQUE MEDIA/
‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL :
GEOPOLITIQUE. TOURNEE AFRICAINE DE TIBOR NAGY (II). 
UN REGARD SUR LES USA AU SUD-SOUDAN ET LE CHAOS LIBYEN …
Video sur https://vimeo.com/385787894

*LUC-MICHEL-TV/
CE 19 JANVIER 2020 SUR AFRIQUE MEDIA/
‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL :
GEOPOLITIQUE. TOURNEE AFRICAINE DE TIBOR NAGY (III). LE CAMEROUN ET LA CENTRAFRIQUE DANS LE VISEUR DE WASHINGTON !
*Video sur https://vimeo.com/385685520

Derrière Nagy une pieuvre toute puissante au cœur de la politique africaine en Afrique sous Trump et Obama, l’ATLANTIC COUNCIL !
Pourquoi le Cameroun, PIVOT GEOPOLITIQUE DU GOLFE DE GUINEE, est ciblé ?
Pourquoi la Centrafrique, CENTRE DU BASCULEMENT GEOPOLITIQUE DE L’AFRIQUE vers la Russie, inquiète les américains ?
Les dix ans des YALI (Young African Leader Initiative) où comment un cancer américain infiltre l’Afrique ?

PARTIE II-
LE DOSSIER

L’ATLANTIC COUNCIL :
UNE PIEUVRE TOUTE PUISSANTE AU CŒUR DE LA POLITIQUE AMERICAINE EN AFRIQUE

Je reviens notamment sur les dessous complexes des « révolutions de couleur » en Afrique et donne à nouveau un coup de projecteur à un organisme influent de déstabilisation américain, l’ATLANTIC COUNCIL.

Dirigeants : 
le général US Jones, mentor de Katumbi en RDC et ex Conseiller d’Obama, 
Peter Pham, envoyé spécial de Trump dans les Grands-Lacs, 
Tibor Nagy, vice State secretary US, 
Donald Booth, envoyé de Trump et avant d’Obama au Soudan …

* Voir sur LUC-MICHEL-TV/
21 DECEMBRE 2019 SUR AFRIQUE MEDIA/
DANS ‘LE MERITE PANAFRICAIN’:
COMMENT UN LOBBY AMÉRICAIN, L’ATLANTIC COUNCIL, EST AU COEUR DE LA DÉSTABILISATION DU CAMEROUN ET DE L’AFRIQUE !?
sur https://vimeo.com/380926946

L’ACTUALITE DU DOSSIER (1) : 
NAGY EN CENTRAFRIQUE, LE CENTRE DU BASCULEMENT GEOPOLITIQUE DE L’AFRIQUE

Visite à Bangui de Tibor Nagy du 19 au 21 janvier 2020 : 
Une visite « pour rencontrer les hauts responsables gouvernementaux et étudiants centrafricains issus du programme YALI ».

Les motifs officiels : 
« Sa visite mettra l’accent sur l’importance de promouvoir la bonne gouvernance et de solides institutions démocratiques, de faire avancer la paix et la sécurité régionales, de lutter contre la corruption et de forger des liens plus solides en matière de commerce et d’investissement. Il rencontrera également des responsables du gouvernement afin de renforcer la coopération régionale », a précisé le Département d’Etat Américain dans le communiqué. Le sous-secrétaire Tibor Nagy, peut-on lire, est le plus haut responsable américain à se rendre en République centrafricaine depuis la visite de Mme l’ambassadeur des États-Unis aux Nations unies, Samantha Power, en 2016. « Sa visite vient renforcer l’engagement des États-Unis à soutenir la paix et la stabilité en RCA à travers l’Accord politique pour la paix et la réconciliation, en fournissant une assistance aux personnes nécessiteuses et en travaillant en étroite collaboration avec d’autres partenaires internationaux en matière de consolidation des institutions démocratiques centrafricaine ». En outre, à l’occasion de sa visite le sous-secrétaire « mettra en évidence l’engagement des États-Unis à soutenir la jeunesse africaine avec une rencontre avec des étudiants et des enseignants de l’Université de Bangui, marquant le 10ème anniversaire de la Young African Leaders Initiative (YALI), un programme qui mobilise la prochaine génération de dirigeants sur le continent en facilitant les liens entre les jeunes leaders africains du programme YALI et leurs pairs aux États Unis ».

La motivation réelle :
Cette visite intervient en fait sur fond de tension géopolitique avec en filigrane la présence russe en Centrafrique ! En octobre 2018 sur RFI, le diplomate s’est longuement interrogé sur cette présence dans le pays en déclarant, « le rôle des Russes en Centrafrique pose problème. Leurs activités cadrent mal avec le processus de paix. Ils ont leurs propres priorités, qui manquent parfois de transparence », disait-il. « Ce qui est sûr, le Secrétaire d’état adjoint américain aux affaires africaines, Tibor Nagy est porteur d’un message de la Maison Blanche aux autorités centrafricaines surtout que le pays amorce une année électorale où les jeux d’influence et d’intérêts de grandes puissances se font sentir depuis quelques temps », commente un observateur centrafricain.

Ce 17 janvier sur RFI, il ajoute : « Nous devons y voir plus clair (…) en Centrafrique sont déployés plusieurs centaines de militaires russes. Les uns, comme conseillers, les autres, comme membres de milices privées, les USA veulent y voir plus clair. C’est l’une des raisons pour lesquelles je vais à Bangui. Je vais visiter un certain nombre de pays. Et en dépit de ma longue histoire avec l’Afrique, ce sont des pays que je ne connais pas encore. À Bangui, je vais évaluer la situation et voir les perspectives pour les élections de la fin de cettte année (…) en tout cas, je veux en savoir plus sur la situation des Russes. Leurs capacités formelles. Leurs capacités informelles. Car nous le savons, la Centrafrique est un pays extrêmement riche, mais cette richesse n’est pas entre les mains du gouvernement central. Dans son ensemble, la communauté internationale travaille à réunifier le pays. Il y a des anciens présidents qui rentrent. La situation est très dynamique. Mais dans la communauté internationale, nous voulons nous assurer que chacun ne tire pas la couverture à soi ».

L’ACTUALITE DU DOSSIER (2) : 
NAGY AU CAMEROUN, LE PIVOT GEOPOLITIQUE DU GOLFE DE GUINEE

Ce vendredi matin, Tibor Nagy, sous-secrétaire américain chargé des affaires africaines, était au Cameroun et a passé en revue l’actualité politique africaine. Récemment il avait rencontré non seulement l’opposant pro-occidental Maurice Kamto, mais les envoyés du « gouvernement intérimaire » de l’Ambazonie sécessionnniste ! Tibor Nagy prône un "vrai dialogue" et un "transfert de pouvoir" vers ces régions. "Il n’y aura pas de victoire militaire", martèle le diplomate américain.

Pour le diplomate américain, les résolutions prises lors du dialogue national doit être appliquées. Pareille pour la décentralisation dont la loi a été promulguée le 24 décembre 2019. Selon le diplomate, les résolutions prises lors du dialogue national doit être appliquées. Pareille pour la décentralisation dont la loi a été promulguée le 24 décembre 2019. «La semaine dernière j’ai rencontré l’un de ses opposants Monsieur Maurice Kamto. Mais ce qui compte vraiment c’est la mise en œuvre des décisions. Ce qui compte plus pour les populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest c’est la décentralisation authentique. Elles ne veulent pas d’une décentralisation symbolique avec seulement les mots sur le papier, les beaux discours », a déclaré ce 17 janvier 2020 l’Américain sur RFI. Avant de mettre en garde les autorités camerounaises sur une éventuelle partition du pays. «…de plus en plus de personnes dans ces deux régions sont tentées par la solution d’avoir leur propre pays. Pour les États-Unis, c’est une mauvaise solution. Car le Cameroun est un seul pays avec deux systèmes. Mais il faut une réelle décentralisation. C’est la mise en œuvre, c’est ce qui se passe sur le terrain ». « …le Cameroun c’est un pays qui m’empêche de dormir, pour lequel mon cœur saigne. Oui le dialogue national a été un pas positif. Oui la libération des prisonniers politiques par le président Paul Biya a été un pas positif ». A-t-il indiqué.
Au-delà du grand dialogue national, Tibor Nagy pense qu’il faut des actes concrets pour calmer les tensions. Vous pouvez avoir une conférence et des conclusions, affirme le diplomate. « Mais après, que se passe-t-il sur le terrain ? Quelle proportion de la décentralisation est consacrée à la décentralisation ? A quels postes sont placés les gens élus et les gens nommées ? S’il y a les postes sélectifs, y aura-t-il les postes hiérarchiquement supérieurs qui relèveront d’une nomination du président ? Les populations doivent prendre le contrôle de leur propre vie et de leur héritage ». Conclut l’Américain.

Outre le soutien aux sécessionnistes de tous poils, organisé depuis 2015 par Washington, Rien ne va plus entre Washington et Yaoundé. Les Etats-Unis ont retiré le Cameroun de la liste des pays bénéficiaires de l’AGOA à partir de janvier 2020. L’AGOA, pour " African Growth Opportunities Act " (loi sur les possibilités de croissance en Afrique), a été votée par le Congrès américain en mai 2000. Elle permet aux pays éligibles d’exporter vers les Etats-Unis sans droit de douane. 6300 produits sont concernés : pétrole, textiles, artisanat, agriculture… Le geste des Etats-Unis vis-à-vis du Cameroun « vise à sanctionner l’attitude de Yaoundé dans le conflit des Etats anglophones ». « Des violations grossières et répétées des droits humains internationalement reconnus », explique l’administration Trump. « Car plus que la sanction économique, c’est la mise au ban politique qui inquiète Yaoundé », commentait FranceInfo. « Le Cameroun est désormais classé parmi les pays peu fréquentables ». « Le Cameroun n’a pas répondu à nos préoccupations concernant les violations persistantes des droits de l’Homme commises par ses forces de sécurité. Ces violations comprennent les exécutions extrajudiciaires, les détentions arbitraires et illégales, et la torture », avait expliqué Donald Trump pour justifier sa décision. Redoutables accusations déjà forgées par l’ONG Human Rights Watch (Réseaux Sorös, allié des « vitrines légales de la CIA) en août 2019,

L’ACTUALITE DU DOSSIER (3) : 
NAGY AU SUD-SOUDAN, LE NAUFRAGE D’UN DEMI-SIECLE DE DESTABILISATION OCCIDENTALE

Le Sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires africaines, Tibor Nagy, a effectué une visite au Soudan dans le cadre d'un périple qui l'a amené dans quelques pays au niveau du continent.

Les USA continuent d’accentuer la pression sur le Soudan du Sud, pour la formation d’un gouvernement d’union avec le président Kiir. Depuis l’accord pour prolonger la transition, les Américains sont, de loin, les plus bruyants dans leurs critiques. Lors d’une conférence de presse, vendredi 15 novembre 2019, à Addis-Abeba, le secrétaire d'État américain adjoint aux Affaires africaines avait dit « ne pas comprendre pourquoi » le gouvernement n’avait pas été nommé le 12, comme prévu. Tibor Nagy s’en était ensuite pris directement à Salva Kiir et Riek Machar. Le diplomate les avait considérés comme des « soi-disant leaders, apparemment très heureux de la situation », estimant les deux hommes « incapables de démontrer la moindre volonté politique », ce qui, selon lui, « interroge sur leurs capacités à mener ce processus ». Washington menace de prendre de nouvelles sanctions. Tibor Nagy n’a pas dit lesquelles mais il a précisé qu’elles étaient discutées. Le diplomate a joué aussi sur l’affect en citant le Soudan – l’ennemi héréditaire – comme un exemple à suivre. A Khartoum, les parties ont mis de côté leurs problèmes, le temps de nommer un gouvernement de transition. D’après le secrétaire d’Etat adjoint, Juba devrait s’en inspirer.

# ALLER PLUS LOIN …

* Sur Peter Pham, la RDC et l’Atlantic Council :
LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ 
LA BALKANISATION DU CONGO : 
THEORIE DU COMPLOT OU PLAN AMERICAIN ?
sur http://www.lucmichel.net/2020/01/08/luc-michels-geopolitical-daily-flash-video-la-balkanisation-du-congo-theorie-du-complot-ou-plan-americain/

* Sur les YALI, voir Luc MICHEL (interview) :
LA VOIX DE LA RUSSIE/
REVOLUTIONS DE COULEUR.VOICI LE TOUR DE L'AFRIQUE ET DE LA CHINE !
sur http://www.palestine-solidarite.org/interview.luc_michel.241214.htm

(Sources : Afrique Media – RFI – Jeune Afrique –RJDH Centrafrique – EODE Think Tank)

Photo : 
Les dirigeants de l’Atlantic Council et leurs poulains africains …
Pham, Booth, gen. James Jones avec les Kagame, Katumbi, Ouattara, Kamto, Hamdok …


LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique : 
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – 
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme 
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (2)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (3)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (4)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (5)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (7)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (8)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (9)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (10)

 

LM.GEOPOL - Dossier tournée nagy (2020 01 19) FR (12)

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.