#LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ GEOPOLITIQUE AFRICAINE: COMMENT LA ‘RUSSIE REVISITE LES ANCIENS CHAMPS DE BATAILLE DE LA GUERRE FROIDE’ (VU DES USA)

 

LM.GEOPOL - Le grand retour de    Moscou en afrique VFR I stratfor (2018 06 21) FR (1)

 

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2018 06 21/

 

Résumé français d’une analyse de Luc MICHEL

publiée originellement en anglais (début janvier 2018).

 

* Version anglaise complète sur :

LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

AFRICAN GEOPOLITICS: HOW ‘RUSSIA REVISITS AN OLD COLD WAR BATTLEGROUND’ (SEEN FROM THE USA)

sur http://www.lucmichel.net/2018/01/17/luc-michels-geopolitical-daily-african-geopolitics-how-russia-revisits-an-old-cold-war-battleground-seen-from-the-usa/

 

Vu des USA … La guerre froide – la nouvelle "Guerre froide 2.0" – est de retour en Afrique ! Le Think-Tank STRATFOR (proche du Pentagone et du Lobby militaro-industriel US) consacrait début janvier une intéressante analyse au retour de la Russie sur les champs de bataille de la confrontation entre les USA et les soviétiques (1). Une analyse qui révélait déjà les inquiétudes de Washington sur le grand retour de Moscou en Afrique. En commençant par l'Afrique sub-saharienne …

 

« Des décennies après avoir rivalisé d'influence sur le continent avec les Etats-Unis et leurs alliés, la Russie connait un regain d'intérêt pour l'Afrique. Moscou occupe une place importante dans l'histoire de la guerre froide en Afrique subsaharienne, a commenté ‘Statfor’. Sur l'ensemble du continent, l'Union soviétique a rivalisé avec les États-Unis et ses alliés occidentaux pour influencer une série de batailles interminables de longue durée. L'intérêt de la Russie pour l'Afrique subsaharienne s'est toutefois estompé après l'effondrement de l'Union soviétique en 1991. La région a peut-être perdu beaucoup de son importance géopolitique dans l'intervalle, mais le Kremlin affirme son influence dans de plus en plus de conflits à l'étranger. L'Afrique saharienne offre à la Russie une autre opportunité d'étendre sa dimension mondiale – si elle le souhaite. »

 

MOSCOU ENTEND "SUIVRE UNE POLITIQUE ÉTRANGÈRE AMBITIEUSE" (‘STRATFOR’)

 

Le poisson-pilote de Moscou en Afrique, comme en Syrie ou au Donbass, est le Groupe de sécurité militaire russe Wagner (la réponse de l’Etat-major russe à la « privatisation de la Guerre » par les occidentaux et à l’utilisation extensive par le Bloc américano-occidental des « contractuels » occidentaux (MPRI, Black Waters et cie). « Les activités de Moscou en Afrique ne s'arrêtent pas là non plus.

 

D'autres rapports suggèrent » que Moscou «  pourrait bientôt se tourner vers la République centrafricaine » (ce qui sera le cac quelques semaines plus tard). « Les nouvelles selon lesquelles l'entreprise déploiera un contingent en République centrafricaine correspondent à la politique étrangère de Moscou, de plus en plus ambitieuse. La Russie a longtemps utilisé son industrie de l'armement et ses prouesses militaires comme un outil pour renforcer son influence dans le monde. Le mois dernier, il a fait pression sur le Conseil de sécurité de l'ONU pour qu'il envoie trois cargaisons d'armes légères et de munitions à l'armée centrafricaine malgré un embargo sur les armes qui a été mis en place depuis 2013. Peu important sur le plan géostratégique, le pays africain comptait sur son ancien possesseur colonial, la France, pour un soutien externe. Avec peu de concurrence sur le terrain, la Russie est en train de gagner de plus grandes opportunités d'affaires et peut-être même d'accroître son influence dans la région environnante en y faisant des incursions ».

 

« Ces incursions éventuelles au Soudan (2) et en République centrafricaine ne présagent pas d'un déploiement militaire russe à grande échelle en Afrique. » Mais « même ainsi, la présence potentielle d'une compagnie militaire privée soutenue par le Kremlin dans deux pays d'Afrique subsaharienne pourrait ouvrir la voie à une participation russe plus forte ailleurs dans la région ».

 

NOTES :

 

(1) Cfr. “Russia Revisits an Old Cold War Battleground”, Stratfor, Worldview, January 15, 2018.

 

(2) Voir sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

GRAND JEU AU PROCHE-ORIENT: POUTINE ‘NOUVEAU TSAR’ DE L’ORIENT (IV). MOSCOU DETACHE LE SOUDAN DE LA COALITION SAOUDIENNE

On http://www.lucmichel.net/2017/12/21/luc-michels-geopolitical-daily-grand-jeu-au-proche-orient-poutine-nouveau-tsar-de-lorient-iv-moscou-detache-le-soudan-de-la-coalition-saoudienne/

 

Photos :

Unités du ‘Wagner Group’ au Soudan et en Centrafrique.

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

 

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :

Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –

Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme

(Vu de Moscou et Malabo) :

PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily

https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

________________

 

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :

WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 

PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

* EODE :

EODE-TV https://vimeo.com/eodetv

WEBSITE http://www.eode.org/ 

 

 

 

 

LM.GEOPOL - Le grand retour de    Moscou en afrique VFR I stratfor (2018 06 21) FR (2)

 

LM.GEOPOL - Le grand retour de    Moscou en afrique VFR I stratfor (2018 06 21) FR (3)

 

LM.GEOPOL - Le grand retour de    Moscou en afrique VFR I stratfor (2018 06 21) FR (4)

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.