#LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ LA WORLDCUP 2018 DE FOOTBALL : UN GRAND SUCCÈS DE POUTINE ET DU ‘SOFT POWER’ RUSSE (GEOPOLITIQUE DU SPORT ET SOFT POWER V)

 

LM.GEOPOL - Worldcup 2018 victoire    poutine (2018 07 15) FR 1

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/

Luc MICHEL pour EODE/

Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/

2018 07 15/

 

« Je voulais vous féliciter pour la belle performance de l'équipe de Russie qui est allée jusqu'aux quarts de finale et a joué avec beaucoup de courage. Et vous féliciter également en tant que pays organisateur pour le bon déroulement de ces évènements, ils sont non seulement regardés dans le monde entier mais le monde entier y vient. Et l'avoir fait dans des conditions de sécurité et de parfait déroulement était une gageure et bravo pour cela ! »

- Emmanuel Macron reçu au Kremlin ce 15 juillet.

 

« Les fans de football en visite en Russie pour la Coupe du Monde ont changé l'image du pays à travers les réseaux sociaux, dissipant efficacement de nombreux mythes »

- V.V. Poutine (ce 13 juillet sur Interfax).

 

« Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie (…) Nous avons découvert un pays que nous ne connaissions pas. Toutes les peurs que certains tentaient d'attiser avec cette Coupe du monde (…) ne se sont pas réalisées, cela a été l'exact opposé »

- Gianni Infantino, le président de la Fifa (lors d'une visite au Kremlin).

 

- PARTIE I :

LA VICTOIRE DE POUTINE

 

La Worldcup de Football 2018, comme les J.O. d’Hiver à Pyong-Chang en Corée du Sud, étaient une arène où se sont affrontés la Russie et le Bloc américano-occidental (1) (2). Londres, en pointe dans l’hystérie anti-Poutine, et les réseaux russophobes – dont ceux des Sorös-Obama-Clinton – de France et de Mittel-Europa (Pologne, Pays baltes) ont mené une grande offensive médiatique et diplomatique (3). Ils nous annonçaient l’apocalypse : violences des hooligans xénophobes (oubliant qu’ils sont le noyau dur de l’opposition radicale au Kremlin) (4) -, xénophobie des russes, sous-capacités d’accueil (stades, infrastructures et hôtels), insécurité … Et ils ont totalement échoué sur toute la ligne ! La Worldcup 2018 a été organisée de main de maître par le pouvoir russe, sans incident ni couac. Pire, le président de la FIFA l’a qualifiée de « mezilleure coupe du monde » de toute son histoire !

 

« MONDIAL-2018: VLADIMIR POUTINE A REUSSI SON OPERATION SEDUCTION » (DIXIT L’AFP)

 

« Mondial-2018: Vladimir Poutine a réussi son opération séduction », commente l’AFP ce 15 juillet ! « Dimanche soir, la France a remporté la Coupe du monde et Vladimir Poutine son pari: montrer une belle image de la Russie, accueillante et souriante, à l'heure des conflits diplomatiques à répétition avec les Occidentaux ».

 

L’ « Organisation à la hauteur » confirme l’AFP : « C'est un fait incontestable: l'organisation de la Coupe du monde a été une réussite. Stades magnifiques et fonctionnels, ambiance chaleureuse, aucun incident majeur, les centaines de milliers de visiteurs (630.000 Fans ID, ces passeports du supporter qui accompagnent les billets pour les matchs et dispensent de visa, avaient été délivrées à des étrangers à l'issue du 1er tour) sont repartis avec de bons souvenirs.

 

Les médias du monde entier ont relayé l'atmosphère de fête qui s'est emparée de la Russie, ce que n'ont pas manqué de noter les relais du Kremlin. "Nous avons touché le coeur insensible de la presse 'mainstream' occidentale et ils ont vu qui nous sommes vraiment", a affirmé la chaîne russe RT. "Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie (…) Nous avons découvert un pays que nous ne connaissions pas", avait déjà déclaré la semaine dernière le président de la Fifa, Gianni Infantino, lors d'une visite au Kremlin. "Toutes les peurs que certains tentaient d'attiser avec cette Coupe du monde (…) ne se sont pas réalisées, cela a été l'exact opposé", avait alors poursuivi avec emphase le patron du foot mondial. Cette "nouvelle image" de la Russie était évidemment un objectif majeur de Vladimir Poutine. Tout sourire avec M. Infantino, il a pu saluer le fait "qu'énormément de stéréotypes sur la Russie ont volé en éclats" grâce au Mondial-2018.

 

Parmi les "peurs" évoquées par Gianni Infantino, le racisme et le hooliganisme étaient en première ligne (5). Tout le monde avait en mémoire les images des hooligans russes s'en prenant à des fans anglais pendant l'Euro-2016, mais ceux-ci ont brillé par leur absence et la Coupe du monde s'achève sans incident. Pas vraiment une surprise, tant les autorités russes avaient pris le problème à bras le corps.

 

L’appel d’air suscité par la Worldcup ne doit cependant pas faire oublier les tensions géopolitiques à l’international et sociales en Russie même. Dès lundi, Vladimir Poutine, qui s'est peu montré pendant le Mondial et a délégué son premier ministre Dmitri Medvedev dans les tribunes lors des matchs de la Russie, sera à Helsinki pour une rencontre avec le président américain Donald Trump, avec qui les sujets de tension sont nombreux. Le président russe devra aussi gérer une très impopulaire réforme des retraites, annoncée opportunément le premier jour de la Coupe du monde.

 

MEME LA VICTOIRE FINALE FRANÇAISE A SERVI LE KREMLIN

 

Même la victoire finale française a servi le Kremlin, qui l’a souhaitée lorsqu’elle est devenue une probabilité, obligeant le président français Macron, principal allié militaire de Washington, à venir à Moscou et à y faire bonne figure à côté de Poutine. Les africains qui ce soir crachaient sur la victoire Française (et se croient « pro-russes »), et ce qui est plus grave, certains journalistes russes qui proclamaient sur les réseaux leur haine de la France (et se pensent ultra-patriotes), n’ont pas compris grand chose à la politique du ‘soft power’ du maître du Kremlin. L’émotion fait mauvais ménage avec l’analyse géopolitique !

 

« Je voulais vous féliciter pour la belle performance de l'équipe de Russie qui est allée jusqu'aux quarts de finale et a joué avec beaucoup de courage. Et vous féliciter également en tant que pays organisateur pour le bon déroulement de ces évènements, ils sont non seulement regardés dans le monde entier mais le monde entier y vient. Et l'avoir fait dans des conditions de sécurité et de parfait déroulement était une gageure et bravo pour cela ! », déclarait Emmanuel Macron reçu au Kremlin ce 15 juillet.

 

- PARTIE II :

VU DES USA /

LA STRATEGIE RUSSE DANS LA COUPE DU MONDE 2018

 

Le Think Tank US ‘Stratfor’ (6) a publié hier sous le titre « La coupe du monde: la panacée politique de Poutine », une intéressante analyse de la stratégie russe et du ‘soft power’ russe, vus des USA, dans le cadre de la stratégie géopolitique mondiale de Moscou (même si le ton est amer, et c’est logique vu le succès russe, qui est un échec occidental). On y découvre une analyse qui confirme à la fois les miennes sur ce dossier, le grand succès de Poutine et l’échec de la stratégie de sabotage de la Worlcup 2018 de Londres et des réseaux russophobes (notamment ceux des Sorös-Obama-Clinton) en France et dans la Mittel-Europa  …

 

Cet échec est aussi une défaite totale pour l’opposition fantoche pro-occidentale, comme l’explique ‘Startfor’ :  « les appels à manifestation du chef de l'opposition Alexeï Navalny se sont heurtés à une réponse tiède de quelques milliers de manifestants disséminés dans toute la Russie. Navalny a même été dans l'esprit de la Coupe du Monde: après la victoire improbable de la Russie sur l'Espagne, il a rallié ses partisans pour organiser une manifestation exigeant que le gouvernement nomme le gardien russe Igor Akinfeev un héros de la Fédération de Russie ».

 

* Voir (en Anglais) :

“THE WORLD CUP: PUTIN'S POLITICAL PANACEA”

By Linas Jegelevicius (Board of Contributors of ‘Stratfor’ – July 14, 2018)

 

Extraits :

(traduit de l’anglais par LM) 

 

« En accueillant la Coupe du monde, la Russie a réussi à désamorcer les tensions internationales, même temporairement, sur des incidents tels que la tentative d'assassinat de l'ancien responsable du renseignement russe Sergei Skripal. Le tournoi a également aidé le Kremlin à éviter une réaction publique suite à sa décision, annoncée le premier jour de la Coupe du Monde, d'augmenter l'âge de la retraite, notamment parce que les manifestations publiques ont été interdites dans les villes hôtes pendant le mois (…) Asseyez-vous, détendez-vous et profitez du spectacle. C'est le message que le président russe Vladimir Poutine semble transmettre à son pays et au reste du monde avec la Coupe du monde de cette année. Et jusqu'à présent, c'est payant. Le tournoi de football, qui a valu à Vladimir Poutine l'éloge de Gianni Infantino, président de la FIFA, l'instance dirigeante du football, pour son taux de participation impressionnant, s'est révélé un détournement des problèmes nationaux et internationaux auxquels le Kremlin est confronté. La tactique est familière en Russie, qui a annexé la péninsule de Crimée quelques semaines après avoir accueilli les Jeux olympiques d'hiver de 2014 – certains ont prétendu détourner l'attention du public de la controverse entourant les jeux spectaculaires et coûteux. Dans une apparente inversion, cette fois Poutine utilise la Coupe du monde pour surpasser la tourmente politique dans et autour du pays. »

 

« Repenser la Russie.

L'équipe russe, qui est entrée avec le classement FIFA le plus bas du tournoi, a peut-être perdu face à la Croatie lors d'un match de quart de finale le 7 juillet, mais la Russie sera toujours gagnante. Malgré une victoire décisive face à l'Arabie saoudite lors du premier match de la Coupe du monde et une victoire contre l'Espagne en huitièmes de finale, la Russie a inscrit ses plus belles victoires sur le terrain. Poutine résume ainsi: "Les fans de football en visite en Russie pour la Coupe du Monde ont changé l'image du pays à travers les réseaux sociaux, dissipant efficacement de nombreux mythes." Selon le président russe, l'expérience de participation au tournoi, même par procuration, pourrait suffire à jeter le doute sur les récents scandales du pays – le programme de dopage parrainé par l'État, l'ingérence dans les élections étrangères, la tentative de meurtre d'anciens Sergueï Skripal, fonctionnaire des services secrets russes, et sa fille Yulia.

Et ce n'est pas seulement les touristes qui réévaluent la Russie à cause de la Coupe du monde. Le tournoi a même commencé à dégeler, ne fût-ce que temporairement, les relations internationales du pays. À la suite du scandale Skripal, la menace d'un boycottage à grande échelle a pesé lourdement sur la Coupe du monde. Le Premier ministre britannique Theresa May et un groupe de dirigeants occidentaux ont juré qu'ils ne seraient pas présents. Mais les merveilles du "beau jeu" les ont conquis. Le président français Emmanuel Macron a assisté au match de demi-finale de la France contre la Belgique le 10 juillet; Le roi Felipe VI d'Espagne s'est blotti avec le Premier ministre russe Dmitri Medvedev et sa femme pendant le match fatidique Russie-Espagne; et le gouvernement suédois a levé son boycott du tournoi après que l'équipe nationale se soit qualifiée pour sa phase à élimination directe. La ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, a expliqué aux journalistes: "Nous sommes dans une autre situation, le football devrait être quelque chose qui unit". Même le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, a félicité Poutine pour son exécution du tournoi lors d'une visite à Moscou en juin et a sollicité des conseils pour la Coupe du monde 2026, que les États-Unis co-organiseront avec le Mexique et le Canada. (Les jeux actuels seront sans doute aussi un début de conversation lors de la prochaine rencontre de Poutine avec le président américain Donald Trump.). »

 

NOTES ET RENVOIS :

 

(1) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

* GEOPOLITIQUE DU SPORT ET SOFT POWER (II):

LES JO D’HIVER 2018 ET LE MONDIAL 2018 DE FOOTBALL ARENES DE LA CONFRONTATION USA-RUSSIE

sur http://www.lucmichel.net/2017/12/05/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitique-du-sport-et-soft-power-ii-les-jo-dhiver-2018-et-le-mondial-2018-de-football-arenes-de-la-confrontation-usa-russie/

* GEOPOLITIQUE DU SPORT ET SOFT POWER :

POUTINE ACCUSE LES ETATS-UNIS D’ŒUVRER EN SOUS-MAIN POUR EMPECHER LA RUSSIE D’ETRE PRESENTE AUX JEUX OLYMPIQUES D’HIVER 2018, A PYEONGCHANG.

sur http://www.lucmichel.net/2017/10/24/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitique-du-sport-et-soft-power-poutine-accuse-les-etats-unis-doeuvrer-en-sous-main-pour-empecher-la-russie-detre-presente-aux-jeux-o/

 

(2) Sur la lutte des USA contre la Russie au sein de la FIFA :

Ecouter le podcast sur EODE-TV/ RADIO CAMEROUN :

LUC MICHEL. FIFAGATE A QUI PROFITE LE SCANDALE ?

sur https://vimeo.com/130627045

 

(3) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

LA WORLDCUP 2018 DE FOOTBALL EN RUSSIE : FOOTBALL, SOFT POWER ET RUSSOPHOBIE (GEOPOLITIQUE DU SPORT ET SOFT POWER III)

sur http://www.lucmichel.net/2018/06/13/luc-michels-geopolitical-daily-la-worldcup-2018-de-football-en-russie-football-soft-power-et-russophobie-geopolitique-du-sport-et-soft-power-iii/

 

(4) (5) Voir LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

LES EMISSIONS QUI COMPLETENT L’ANALYSE : «’DANGER SUR LA WORLDCUP 2018 EN RUSSIE’ ? QUI SONT VRAIMENT LES HOOLIGANS, SUPPORTERS RACISTES DES CLUBS DE FOOTBALL ET AUTRES GROUPUSCULES VIOLENTS XÉNOPHOBES

sur http://www.eode.org/luc-michels-geopolitical-daily-les-emissions-qui-completent-lanalyse-danger-sur-la-worldcup-2018-en-russie-qui-sont-vraiment-les-hooligans-supporters/

 

(6) Cfr. Luc MICHEL sur EODE THINK TANK /

LA GEOPOLITIQUE VUE DES USA : LES ANALYSES GEOPOLITIQUES ET GEOSTRATEGIQUES DE “STRATFOR INTELLIGENCE” SUR EODE

sur http://www.lucmichel.net/2015/02/11/eode-think-tank-la-geopolitique-vue-des-usa-les-analyses-geopolitiques-et-geostrategiques-de-stratfor-intelligence-sur-eode/

 

(Sources : Interfax – AFP – Stratfor – EODE Think Tank)

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

 

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :

Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –

Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme

(Vu de Moscou et Malabo) :

PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily

https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

________________

 

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :

WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 

PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

* EODE :

EODE-TV https://vimeo.com/eodetv

WEBSITE http://www.eode.org/ 

 

LM.GEOPOL - Worldcup 2018 victoire    poutine (2018 07 15) FR 2

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.