# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ LITTLE-BRITAIN (II) : APRES L’ECOSSSE, L’ULSTER VA-T-ELLE ROMPRE AVEC LONDRES ?

 

LM.GEOPOL - Little Bitain II ulster (2020 02 18) FR (1)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2020 02 18/

« La République d'Irlande devrait commencer à préparer un référendum sur l'unité de l'île, et Londres doit aussi se préparer »
- Mary Lou McDonald (leader du Sinn Fein, ce 15 février).

« le choix entre le Brexit et un avenir pour l’Ecosse en tant que nation européenne indépendante devrait être offert du vivant de ce Parlement »
- Nicola Sturgeon (leader du SNP, avril 2019).

Le Brexit, inspiré par des réseaux américains nostalgiques de la grandeur de l’impérialisme anglo-saxon (les mêmes qui ont porté Trump au pouvoir), et réalisé par des partisans radicaux du nationalisme britannique, les Jonhson, Farrage et cie, devait être un retour à la grandeur d’une Grande-Bretagne impériale. Il risque plutôt d’être le début de la fin pour la Grande-Bretagne elle-même. Retour à une « Little Britain » ?

J’avais dès le 26 avril 2019 évoqué les conséquences du Brexit au niveau de l’Ecosse, où un pui

ssant nationalisme indépendantiste, pro européen et par conséquent anti-Brexit, entend uitiliser celui-ci pour rompre avec Londres. Le problème avec les nationalismes nostalgiques du passé c’est qu’ils suscitent immédiatement, par une réaction de physique géopolitique, leurs contraires …

* Voir LITTLE-BRITAIN : 
LA BOITE DE PANDORE DU BREXIT ET L’INDEPENDANCE DE L’ECOSSE
sur http://www.lucmichel.net/2019/04/26/luc-michels-geopolitical-daily-flash-info-little-britain-la-boite-de-pandore-du-brexit-et-lindependance-de-lecosse/

APRES L’ECOSSSE, L’ULSTER ?
APRES SON SUCCES AUX LEGISLATIVES IRLANDAISES, LE PARTI NATIONALISTE SINN FEIN RECLAME UN REFERENDUM SUR L'UNITE DE L'ILE SOUS TROIS ANS

Le parti nationaliste, partisan d'une réunification de l'Irlande, est devenu la deuxième force du Parlement irlandais, après avoir remporté le vote populaire aux élections législatives, ce 8 février. Le Brexit a "changé la donne". Dans un entretien au ‘Times’ ce samedi 15 février, la cheffe du parti nationaliste irlandais Sinn Fein, partisan d'une réunification de l'Irlande, a annoncé qu'un référendum sur l'unité de l'île pourrait avoir lieu sous trois ans au sein de la République. "Ce n'est pas un simple événement", estime Mary Lou McDonald. Pour elle, la République d'Irlande devrait "commencer à préparer" un référendum sur l'unité de l'île, et que "Londres doit aussi se préparer". Ce référendum pourrait raisonnablement avoir lieu sur le territoire irlandais dans les cinq ans à venir, mais "pourrait aussi se faire sous trois ans", a-t-elle ajouté. Le parti Sinn Fein, qui a remporté le vote populaire lors des élections législatives du 8 février, milite pour la réunification de la République d'Irlande et de la province britannique d'Irlande du Nord. Ces deux territoires sont séparés depuis que la République a pris son indépendance du Royaume-Uni, en 1921.

Dans la province britannique, la partition de l'île a abouti dans la deuxième moitié du XXe siècle à trois décennies sanglantes, surnommées les "Troubles" : les républicains majoritairement catholiques et partisans de la réunification de l'Irlande se sont opposés aux loyalistes protestants, défenseurs du maintien sous la couronne britannique, faisant 3 500 morts. Londres, son armée et ses forces de sécurité, ayant fait de l’Ulster un « Vietnam au cœur de l’Union Européenne », une zone de répression coloniale et de non-droit à quelques centaindes de Km de Bruxelles ! La question d'une réunification est revenue dans l'actualité avec le Brexit, auquel la majorité des habitants d'Irlande du Nord s'est opposée : rejoindre la République d'Irlande, membre de l'UE, fait figure d'alternative séduisante au rétablissement d’une frontière dure entre Dublin et Belfast.

A DUBLIN, UNE FEMME POLITIQUE IRLANDAISE VIENT D’ECRIRE UNE NOUVELLE PAGE DE L’HISTOIRE : NON L’INDEPENDANCE TOTALE DE L’IRLANDE N’EST PAS UNE HISTOIRE TERMINEE !

Mary Lou Mc Donald vient de remporter un pari, qui a plusieurs significations. Son parti, le Sinn Fein, a gagné le scrutin de samedi. Quand on dit Sinn Fein, on se souvient de la guerre en Irlande et de l’IRA, l’armée républicaine nord-irlandaise, dont le Sinn Fein est la branche politique. Et notamment du soutien reçu de Kadhafi contre l’impérialisme britannique …

En une campagne, cette quinquagénaire a balayé l’Histoire, en renvoyant au passé le dirigeant historique Gerry Adams, et en menant une campagne tambour battant pour sortir son parti de son passé militaire. Sans jamais oublier sa revendication essentielle : la réunification complète de l’île. Mary Lou Mc Donald a donné un sacré coup de jeune au parti. Elle est arrivée, doucement et sûrement. Elle a 50 ans, trop jeune pour avoir participé à la lutte armée, qu’elle ne critique jamais. Elle entre en politique en 2002 et devient la première députée européenne du Sinn Fein en 2004. Elle prend ensuite la vice-présidence de son parti et se fait élire députée de Dublin centre. Sans jamais renier les combats de ses aînés, elle réussit à ancrer le mouvement dans des combats plus actuels. Elle s’entoure de jeunes lieutenants qui prônent une politique économique de gauche, la légalisation de l’avortement … Un discours qui a séduit en pleine crise sociale.

ELLE ENVOIE UN MESSAGE TRES CLAIR A LONDRES

Une semaine après le Brexit, avec cette question de la frontière en suspens, Mary Lou Mc Donald fait savoir à la Grande-Bretagne que le combat politique pour la réunification de la République d’Irlande est loin d’être terminé. « Cette diplômée en littérature et en ressources humaines ne pourra pas prétendre au poste de Premier ministre pour le moment, car le Sinn Fein n’a pas présenté suffisamment de candidats. Elle n’aura pas la majorité suffisante cette fois-ci. Mais qu’importe le pouvoir quand on a fait l’Histoire », concluait un commentateur.

(Sources : AFP – EODE Think Tank)

Photo :
Des militants du parti nationaliste Sinn Fein manifestent contre le Brexit et pour un référendum sur l'unité de l'Irlande, le 31 janvier 2020 à Belfast.

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique : 
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – 
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme 
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

 

LM.GEOPOL - Little Bitain II ulster (2020 02 18) FR (2)

 

LM.GEOPOL - Little Bitain II ulster (2020 02 18) FR (3)

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.