# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ L’US ARMY A DES PROBLEMES AVEC SES MISSILES HYPERSONIQUES

 

LM.GEOPOL - III-2020-1309 missiles supersoniques II (2020 12 26) 1 FR

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2020 12 25/
Série III/2020-1309

« Le commandement de l’espace est en train de devenir le fondement du commandement de la mer. Ceux qui peuvent voir les missiles ennemis peuvent les détruire et le faire rapidement avec des hypersoniques à longue portée. Le déni de l’espace serait donc essentiel pour protéger les navires de commerce des attaques ennemies (…) La maîtrise de la mer s’est déplacée de la surface de la mer vers l’air et passe maintenant de l’air à l’espace. Cela ne change pas la géopolitique fondamentale, mais cela transforme la guerre »
- Georges Friedman (‘Geopolitical Futures’, juillet 2019).

L’US Army a des problèmes avec ses missiles hypersoniques : le retard dans le programme HAWK Le missile de croisière hypersonique américain conçu dans le cadre du programme HAWC (Hypersonic Air-breathing Weapon Concept) « ne volera pas cette année », rapporte Air Force Magazine (AFM, sous la signature de A. Ben Driss) qui fait état de l’échec d’un test la semaine dernière. « Il ne s’agit pas d’un problème de conception », a déclaré une source familière du programme à AFM tout en précisant qu’il s’agit « d’erreurs stupides ».

D’après le site, l’US Air Force et l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) « ont fait décoller un avion de télémétrie et ont préparé une zone d’essai », mais le missile n’a apparemment pas été largué de son B-52. La nature exacte du problème n’a pas été divulguée, mais la source laisse entendre qu’il y avait des « erreurs de base » liées à la mécanique du test. Un porte-parole de la DARPA a d

éclaré que le programme HAWC était classé et que l’agence ne pouvait fournir aucune information sur le sujet. « Je vous assure que vous en auriez entendu parler s’il y avait quelque chose à célébrer », a précisé la source d’AFM.

Le 15 mai, Donald Trump a annoncé que son pays était en train de construire « un équipement militaire incroyable » et « le plus rapide au monde », un missile « super chouette » capable de voler « si vite » qu’il est « très difficile de le remarquer ». Début septembre, le Pentagone a annoncé la réussite de l’une des étapes des tests de « deux prototypes d’un missile de croisière hypersonique » conçu dans le cadre du programme. Il a été alors précisé que les premiers tests en vol libre devaient avoir lieu au cours de l’année civile. Le Pentagone avait précédemment reconnu qu’il était en retard sur la Russie et la Chine dans ce domaine.

POURQUOI TRUMP A MIS SON VETO AU BUDGET DE LA DEFENSE DES ETATS-UNIS ?

En parallèle, Donald Trump a mis, ce mercredi 23 décembre, son veto au budget de la défense des Etats-Unis, adopté par le Congrès américain à une majorité écrasante, ce qui devrait lui permettre de passer outre l’opposition du président. « Malheureusement, ce texte de loi n’inclut pas des mesures cruciales pour la sécurité nationale » et « va à l’encontre des efforts de mon gouvernement pour mettre l’Amérique d’abord en matière de sécurité nationale et de politique étrangère », dit le président Trump dans son message officiel au Congrès, évoquant un « cadeau à la Chine et à la Russie ». Il renvoie donc le texte aux deux chambres du Congrès, qui ont la possibilité de passer outre le veto présidentiel en le revotant à la majorité qualifiée. Si les élus qui l’ont adopté confirment leur vote initial, le texte deviendra loi malgré l’opposition de Trump, une première dans son mandat de quatre ans à la Maison Blanche.

Cette proposition de loi est distincte du texte budgétaire qui comprend le plan de soutien à l’économie américaine, sur lequel D. Trump fait aussi planer la menace d’un veto pour obtenir plus d’argent pour les familles.

Le budget de 740,5 milliards de dollars pour la défense des Etats-Unis en 2021, approuvé par les deux chambres du Congrès il y a deux semaines, prévoit notamment une hausse de 3% du salaire du personnel de défense. Mais le milliardaire républicain avait menacé d’y mettre son veto notamment parce que le texte n’inclut pas l’abolition d’une loi, dite « article 230 », protégeant le statut juridique des réseaux sociaux, qu’il accuse d’être biaisés contre lui. Il tonne également contre le fait que la loi de financement du Pentagone prévoit de renommer des bases militaires honorant des généraux du camp confédéré, qui défendaient l’esclavage.

LA PREOCCUPATION DES USA : L’AVANCE RUSSE

« La Russie espère se doter de missiles hypersoniques d’ici 2020-2022. Leur vitesse sera au moins de six fois supérieure à celle du son », commentait Interfax en juillet 2017. « Le ministère russe de la Défense espère se doter d'armes hypersoniques d'ici 2020-2022 », avait alors indiqué le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borissov lors du salon aérospatial MAKS 2017. Évaluant les succès scientifiques et techniques de la Russie dans l'aéronautique, il a estimé que le pays est au même niveau que les États leaders dans ce domaine.
« D'ici 2020-2022, nous envisageons de produire en série plusieurs équipements, en premier lieu des moyens de destruction aériens qui auront des vitesses hypersoniques », avait-il fait savoir aux journalistes.

Outre ces moyens de destruction (dont la vitesse est au moins de six fois supérieure à celle du son), « d'autres engins sont mis au point pour la Marine russe ainsi que pour les forces de missiles », selon lui.
Une entreprise russe développe notamment un missile hypersonique de croisière prometteur, le Zircon, pour le compte de la Marine russe, et du matériel de guerre hypersonique pour les missiles de croisière. Les premiers essais du Zircon ont été réalisés en avril 2017. La vitesse du missile avait été « de huit fois supérieure à celle du son ».

MISSILES HYPERSONIQUES RUSSES: LES USA CHERCHENT UNE PARADE

Les congressistes américains font pression depuis 2016 en faveur de l’adoption de mesures visant à contrer la menace croissante liée aux missiles hypersoniques hautement manœuvrables. Selon le site web Washington Free Beacon, « le Congrès des Etats-Unis a adopté un amendement au projet de budget de la défense. Objectif: financer un programme de lutte contre la menace liée aux missiles hypersoniques ». La Russie a testé depuis quatre ans déjà des armes hypersoniques, au grand dam des Etats-Unis. L'initiative des congressistes en 2016 faisait « suite aux informations concernant les essais par la Russie d'appareils hypersoniques révolutionnaires ». Selon le site, la Russie avait testé dès avril 2016 « un appareil expérimental Yu-71 mis en orbite par un missile balistique intercontinental UR-100N » (code OTAN SS-19 Stiletto). Le Yu-71 peut emporter une charge aussi bien conventionnelle que nucléaire. Capable d’atteindre 11.000 km/h, sa trajectoire est imprévisible et sa haute manœuvrabilité rend pratiquement impossible son interception par les systèmes de défense antiaérienne et antimissile. Les Etats-Unis allaient ensuite « débloquer 23 millions de dollars pour développer un laser capable de protéger le pays contre les missiles hypersoniques ». Les premiers essais de cette arme dernier cri n'auraient pas lieu avant 2021.

L'ERE HYPERSONIQUE MODIFIE LE PARADIGME DE LA GUERRE MODERNE

Un des initiateurs de l'amendement en question, le congressiste Trent Franks, s'était déclaré « préoccupé par la mise au point d’armes hypersoniques par la Russie et la Chine » et avait noté en 2016 que « leur développement modifiait le paradigme de la guerre moderne » : « L'ère hypersonique n'est pas loin. Pour les Etats-Unis, il ne suffit pas d'être compétitifs en la matière. Ils doivent s'assurer la suprématie parce que nos ennemis prennent au sérieux le perfectionnement des technologies et les développent de manière efficace ». En juillet 2019, le géopoliticien US Georges Friedman, ex boss de Stratfor et dirigeant de Geopolitical futures, théorisait cette révolution de la guerre moderne et en particulier de la stratégie navale, dans son article “Command of the Sea” (1). J’assurais une présentation commentée de cet article fondamental sur le rôle des missiles hypersoniques
dans le futur de la stratégie navale américaine le même mois (2).

NOTES ET RENVOIS :

(1) “Command of the Sea” 
(George Friedman, ‘Geopolitical Futures’, Usa, 10 Juillet 2019).

(2) Cfr. Luc Michel’s Geopolitical Daily/ 
Geopolitique des USA (IV) : Vu Des Usa, Comment ‘Commander à La Mer’ à L’ère des missiles subsoniques ? (George Friedman), 19 juillet 2019.

(Sources : Geopolitical Futures – Interfax – Washington Free Beacon – EODE-TV – EODE Think Tank)


# L’ANALYSE DE REFERENCE SUR 
LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

* Le rôle des missiles hypersoniques
dans le futur de la stratégie navale américaine :
Voir GEOPOLITIQUE DES USA (IV) : 
VU DES USA, COMMENT ‘COMMANDER A LA MER’ A L’ERE DES MISSILES SUBSONIQUES ? (GEORGE FRIEDMAN)
sur http://www.lucmichel.net/2019/07/19/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitique-des-usa-iv-vu-des-usa-comment-commander-a-la-mer-a-lere-des-missiles-subsoniques-george-friedman/

* COMMENT LES USA TRANSFORMENT LA COURSE A L’ESPACE EN UNE NOUVELLE COURSE AUX ARMEMENTS :
‘LA MERE DE TOUTES LES COURSES AUX ARMEMENTS’
sur http://www.lucmichel.net/2019/02/18/luc-michels-geopolitical-daily-comment-les-usa-transforment-la-course-a-lespace-en-une-nouvelle-course-aux-armements-la-mere-de-toutes-les-courses-aux-armements/


LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique : 
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – 
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme 
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

 

LM.GEOPOL - III-2020-1309 missiles supersoniques II (2020 12 26) 2 FR

 

LM.GEOPOL - III-2020-1309 missiles supersoniques II (2020 12 26) FR 3

 

LM.GEOPOL - III-2020-1309 missiles supersoniques II (2020 12 26) FR 4

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.