# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ NOVOROSSIYA : UN REFERENDUM SUR LE RATTACHEMENT A LA RUSSIE SE PREPARE DANS LA REGION LIBEREE DE KHERSON-ZAPORIJJIA

 

LM.GEOPOL -IV-2022 KHERSON (2021 08 10) FR 1

 

Le Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
de LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ)/
2022 08 10/ Série IV/
(avec AFP)


Une partie de la région de Kherson-Zaporijjia est libérée depuis le début de l'invasion l’opération spéciale russe.

Les autorités nommées par Moscou dans la région ont annoncé lundi lancer officiellement les préparatifs au référendum sur le rattachement de cette région à la Russie.

"J'ai signé un ordre pour que la Commission électorale centrale commence à travailler à l'organisation d'un référendum sur le rattachement de la région de Zaporijjia à la Russie", a déclaré Evguéni Balitski, chef de l'administration civile et militaire mise en place dans les territoires de cette région du sud contrôlée par les Russes.

Il a tenu ces propos lors d'un forum d'un mouvement pro-russe local baptisé "Nous sommes ensemble avec la Russie" à Melitopol, selon une vidéo publiée sur le compte officiel de M. Balitski sur Telegram.

L'annonce a été ovationnée par plus de 700 participants au forum. A la mi-juillet, M. Balitski avait annoncé vouloir organiser un tel référendum dès le début de l'automne.

Le lancement des préparatifs officiels au référendum intervient alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a averti que les négociations de paix avec la Russie seraient impossibles en cas d'organisation de tels référendums dans les régions ex-ukrainiennes.

"Ce ne sont pas nous qui organisons le référendum, ce sont les habitants de ces régions qui ont de tels projets", a rétorqué lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "Il faut qu'il (Zelensky, ndlr) demande à ses citoyens pourquoi beaucoup d'entre eux ne veulent pas vivre dans son pays", a-t-il estimé.

Dès le début, l'armée russe a conquis une large partie de deux régions du sud, celles de Kherson (ville russe fondée par Catherine la Grande en 1778) et Zaporijjia.

Depuis, les autorités contrôlées par Moscou disent vouloir organiser leur rattachement à la Russie, même si officiellement le Kremlin n'a pas publiquement affiché cet objectif.

Les autorités d'occupation mènent aussi une politique d’intégration intense, introduisant le rouble, prenant le contrôle des systèmes de protection sociale, d'entreprises, des écoles, et poussant les habitants à prendre des passeports russes.

LA NOVOROSSIYA VA-T-ELLE ENFIN RENAITRE: UN CONCEPT GEOPOLITIQUE EN ACTION

J’ai été engagé dans le combat pour la « Novorossiya » et les républiques autoproclamées du Donbass dès les premiers jours de 2014, le combat de ceux que les médias occidentaux appellent les « pro-russes », tout un programme, qui rejoignait et rejoint toujours et encore mes préoccupations.

Au même moment où j’organisais avec notre Ong EODE le monitoring du référendum d’autodétermination de la Crimée et de Sébastopol, je soutenais activement les premiers combats pour la Novorossiya.

J’ai à l’époque, le printemps-été 2014, réalisé plusieurs émissions sur ces sujets, Crimée et Novorossiya, notamment pour EODE-TV et AFRIQUE MEDIA, qui ont contribué à la défense de la cause de ces rebelles à l’Ordre mondial occidental.

UN CONTEXTE QUI RESTE TOUJOURS D’ACTUALITE …

Pratiquement, c’est quoi la Novorossiya, géographiquement et historiquement ?
Derrière un conflit qu’on pourrait appeler régional, il y a des implications géopolitiques beaucoup plus importantes.

Il y a des conséquences aussi au sein de l’UE avec le surgissement du Référendum comme contestation de l’ordre établi. Les événements de Crimée et du Donbass en 2014 ont donc une valeur exemplative qu’on ne pourra ignorer, notamment au sein de l’Union Européenne. Pourtant le référendum de Crimée a immédiatement disparu des médias occidentaux une fois l’affaire pliée …

Les enjeux géopolitiques sont des enjeux mondiaux, au-delà de ce qui se passe en Ukraine, au Donbass, en Crimée et en Mer noire.

En quoi la Crimée et le Donbass joue-n -elle un rôle si important au niveau international ?
Que s’est-il passé à Yalta en 1945 ?

Le monde actuel instable émerge alors en mars 2014, en Crimée et en Ukraine, avec l’Eurasie comme épicentre d’un nouveau conflit russo-américain. C’est la fin programmée du Nouvel Ordre Mondial !

La Novorossiya va donc revivre ?

Depuis Plus de huit ans, la crise ukrainienne fait la Une des médias. Une crise diplomatique, transformée à deux reprises en 2014 et 2022 en crise militaire, entre le duo Washington-Bruxelles contre Moscou. Où les politiciens de Kiev ne sont, depuis le départ fin 2013, que des pions. Une crise transformée en sale guerre à l’Est dès 2014 par la Junte pro-occidentale de Kiev arrivée au pouvoir par le putsch du 21 février 2014. Sur ordres de ses maîtres, les USA et le FMI. Malgré des trêves précaires, le peuple du Donbass continue à mourir sous les bombes et les tirs des forces de Kiev. Ceci depuis plus de huit ans maintenant.

C’est un dossier complexe, plein d’arrière-plans occultés, où Géopolitique, idéologies, Histoire, appétits économiques, et expansion de l’OTAN à l’Est se mélangent et s’imbriquent.

Au coeur de ce dossier « UKRAINE VERSUS NOVOROSSIYA », nous défendons ces Républiques populaires autoproclamées de Donetsk, la DNR, et de LNR, qui ont fait sécession de Kiev et entendent faire revivre la « NOVOROSSIYA », ces provinces russes érigées par Catherine La Grande à la fin du 18e Siècle et rattachées à l’Ukraine après 1918.

MAIS QUEL EST CE NOUVEAU CONCEPT GEOPOLITIQUE DE « NOVOROSSIA » QUI A RESURGI DANS LE SUD-EST UKRAINIEN ?

La « Novorossiya » est un des nouveaux concepts géopolitiques qui surgissent de la « révolution géopolitique de Crimée » au printemps 2014 (1), véritable printemps des peuples dans l’Est ukrainien.

Anticiper l’événement et comprendre ce qui se dessine, c’est la base de mon « Analyse géopolitique prospective ». Sur EODE Think Tank – on pouvait découvrir la « Novorossia » dès le début mars 2014, six semaines avant que Poutine n’en parle dans sa méga-conférence de presse fin avril 2014 (2) -, relisez les thèses du néocon US Luttwak (qui s’en inquiète) et les miennes :

* Géopolitique / Crimée et ‘Transdniestrie’ entre géopolitique et répétition de l’histoire…

http://www.eode.org/eode-think-tank-geopolitique-crimee-et-transdniestrie-entre-geopolitique-et-repetition-de-lhistoire

J’écrivais alors :
« Signe des temps et clin d’œil de l’Histoire en cette année mouvementée 2014, c’est sous Catherine que la Crimée devint russe. Et que fut créée à l’ouest, Crimée et rive gauche du Dnieper, Odessa et Sebastopol, soit cette « Novo Rossia » que, selon certains, le président Poutine voudrait recréer ». Une Catherine la Grande dont précisément la Russie célèbre le 285e anniversaire. « Nul doute que la figure de la grande impératrice et la célébration de sa mémoire vont servir la promotion de la grandeur de la grande Russie restaurée de Poutine » …

LA DIPLOMATIE PARALLELE D’EODE ET L’ACTIVISME DE NOTRE PCN AUCOEUR DE NOTRE COMBAT POUR LA NOVOROSSIYA
AU CŒUR DE LA « DIPLOMATIE GRISE » DE LA RUSSIE

Un Rapport du Pentagone (1) « soutient que pour saisir l’influence de la Russie à l’étranger, il faut comprendre la « diplomatie grise » du pays (…) Nous définissons les « entrepreneurs d’influence » comme des personnes qui investissent leur propre argent ou leur capital social pour développer leur influence à l’étranger (… )
Nous testons cette notion en examinant à la fois des entrepreneurs d’influence célèbres et inconnus et leurs activités numériques. Nous les divisons en trois grandes catégories en fonction de leur degré de proximité avec les autorités : les magnats (Yevgeny Prigozhin et Konstantin Malofeev), les timeservers (Alexander Yonov et Alexander Malkevich) et LES PIONNIERS DE PREMIÈRE LIGNE (LE BELGE LUC MICHEL) ». Ces « pionniers locaux » sont là pour « ouvrir de nouvelles lignes de front » …

« Les experts occidentaux présentent souvent la guerre dite hybride de la Russie comme une boîte noire fermée aux observateurs extérieurs, dit le Rapport du Pentagone (2). Bien qu’il soit difficile de saisir les interactions personnelles et les approbations informelles, une approche plus granulaire des acteurs de LA DIPLOMATIE PARALLELE RUSSE grâce à des techniques d’enquête numérique offre des informations importantes sur la structure du système politique russe. Elle est bien plus plurielle, décentralisée et chaotique que les observateurs extérieurs ont tendance à la considérer comme telle. Cette pluralité et cette décentralisation ont peut-être émergé par défaut, mais le Kremlin l’utilise désormais à bon escient.

En tant que grande puissance pauvre, la Russie doit promouvoir des INITIATIVES PRIVEES qui soutiennent ses intérêts stratégiques et utiliser des entrepreneurs d’influence pour tester le terrain là OU LA DIPLOMATIE PUBLIQUE OFFICIELLE EST FAIBLE OU LIMITEE. Si le test réussit, alors les structures officielles peuvent consolider le réseau établi. Si le test échoue, les institutions officielles bénéficient d’un déni plausible et peuvent adapter leurs approches et leurs discours en réponse à ces échecs. »

LUC MICHEL AU CŒUR DE LA DIPLOMATIE PARALLELLE

Je suis en fait le créateur d’un puissant LOBBY PRO-RUSSE en Europe et en Eurasie depuis trois décennies, mais aussi en Afrique (où j’ai été un précurseur) depuis les années 2013. L’influence et l’immense popularité de Poutine en Afrique s’explique par un travail de Lobbying, qui a mené à la création d’une RUSSOSPHERE AFRICAINE, qui influence la psychologie des masses populaires africaines et marginalise les élites compradores pro-occidentales.

Il est au cœur de cette DIPLOMATIE PARALLELE , dont le but est de « tester le terrain là OU LA DIPLOMATIE PUBLIQUE OFFICIELLE EST FAIBLE OU LIMITEE ».

Précisément la Géopolitique du XXIe Siècle voit l’intervention d’ « acteurs extra-étatiques » : organisations criminelles (mafias ou terrorisme), mais aussi acteurs politiques (ONG, lobbies, réseaux politiques). C’est là que les « entrepreneurs d’influence » du Rapport du Pentagone rejoint celle « entrepreneurs géopolitiques » décrits par la chercheuse T. Stanovaïa, il y a quelques années.

LUC MICHEL ACTEUR GEOPOLITIQUE

Je suis précisément un de ces « entrepreneurs géopolitiques ». Mes activités médiatiques, notamment sur Afrique Média ou PRESS TV, l’édition de WebTV, la production d’émissions (Le Grand Jeu, Grand Reporter …) ou la réalisation de films, ne sont que la partie visible de mon action transnationale.

AVEC SES RESEAUX EN EURASIE, LUC MICHEL A PARTICIPE COMME ACTEUR A TROIS GRANDES CRISES GEOPOLITIQUES EN MER NOIRE AU COURS DES DIX DERNIERES ANNEES:

* LA CRISE DE CRIMEE début 2014 :
Seconde campagne internationale de l’OTAN massive contre le géopoliticien !

Quand les medias de l’OTAN paniquaient.
Sans tirer un seul coup de feu, sans faire couler une goutte de sang, sans victimes et sans violence, les « hommes en vert » neutralisent l’armée ukrainienne en Crimée et s’emparent des bases militaires et des aéroports. Poutine, qui a pris Kiev et les occidentaux de vitesse, expliquera deux ans plus tard que les « hommes en vert » sans insignes sont en fait des Forces spéciales russes du GRU (renseignements militaires).
Ensuite les « hommes en vert » sécurisent du 14 au 16 mars les opérations du référendum d’autodétermination de la Crimée (organisé par la République autonome de Crimée) et les opérations de son monitoring assurée par la Mission internationale de l’ONG EODE de Luc MICHEL.

EODE a organisé la Mission internationale de monitoring du Référendum d’auto-détermination en CRIMEE et à Sébastopol les 14-17 mars 2014, condition indispensable de sa validité et défi à l’OTAN et à l’OSCE, à qui nous avons damné le pion : « Au moment où il bloquait les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Poutine en faisait venir d’autres via le Eurasian Observatory for Democracy and Elections (EODE), organisation non gouvernementale créée et administrée par (…) Luc Michel, afin de tenter de légitimer le référendum du 16 mars 2014 en Crimée » dit la revue de l’IFRI (Cfr. « Crimée : les contradictions du discours russe », par Jean-Baptiste Jeangène Vilmerin, in POLITIQUE ETRANGERE, 2015/1 (Printemps), éditée par l’IFRI, Paris).

* LE SOUTIEN AUX REPUBLIQUES AUTO-PROCLAMEES DU DONBASS en Ukraine en 2014-2015 :
Troisième campagne internationale de l’OTAN contre le géopoliticien !

Notamment la « Conférence de Yalta sur la Novorossiya ». Au cœur de mon action, il y a une conférence à Yalta au cœur de cet été 2014 où tout était possible. Observateur parfois, acteur souvent, je participais, avec une équipe d’EODE-TV, à cette Conférence internationale à Yalta en Crimée russe, les 29, 30 et 31 août 2014, intitulée « RUSSIE – NOVOROSSIYA – UKRAINE ». L’occasion de faire connaître le combat, les thèses et les hommes qui défiaient – et défient encore – le Nouvel Ordre mondial et entendent bâtir un nouvel état sur les rives de la Mer noire.

L’ONG russe Centre de Coordination Novy Rus organisait la Conférence. Avec en vedettes: Sergey GLAZYEV, influent politicien russe, nationaliste, fondateur du Parti RODINA (La mère patrie), ex ministre et parlementaire, aujourd’hui membre de l’académie russe des Sciences, Alexei MOZGOROY (en uniforme), un des grands chefs militaires de l’Armée du Donbass et Denis PUSHILIN, le président fondateur de la République de Donetsk, qui a été réélu pour un nouveau mandat le 11 novembre 2018. Je suis aussi un des chefs de file de ce que la presse belgo-française appelle le « lobby russe international » ou la « Russosphère ». Je n’étais donc pas un spectateur de la Conférence de Yalta mais un de ses orateurs…

* Ecoutez le podcast sur RADIO.LUCMICHEL :
LE DOSSIER UKRAINE-RUSSIE-NOVOROSSIYA : COMPRENDRE LES ENJEUX ET LA GENESE DU CONFLIT
Sur https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-eode-geopolitique-le-dossier-ukraine-russie-novorossiya-comprendre-les-enjeux-et-la-genese-du-conflit-124078/

Fabrice BEAUR, français qui vit en Russie et secrétaire-général de nos Réseaux Eurasie, organisera pour EODE le monitoring des premières législatives à Donestk, en novembre 2014. Il est le premier français interdit d’entrée en Ukraine.

* LA CRISE DE L’INSTALLATIONS DES RADARS ET DES MISSILES DE L’OTAN EN POLOGNE ET EN ROUMANIE début 2015 :
Quatrième campagne internationale de l’OTAN contre le géopoliticien !

Alors que je séjourne à Malabo, je lance avec SPUTNIK-MOSCOU une grande campagne internationale contre « la transformation de la Roumanie en base d’agression contre la Russie » (5) (6). Pendant des semaines je fais la Une de tous les grands médias roumains, dont la principale TV STIRILE PRO TV (7).


# NOTES ET RENVOIS :

(1) Voir sur LUCMICHEL.NET/
Révolution géopolitique. Les onze jours qui ont changé l’ordre post-soviétique : la Crimée est russe !
sur http://www.lucmichel.net/2014/03/18/lucmichel-net-revolution-geopolitique-les-onze-jours-qui-ont-change-lordre-post-sovietique-la-crimee-est-russe/

(2) Voir aussi sur EODE Think Tank/ Géopolitique : Poutine déplace ses pions sur le ‘grand échiquier’ et propose la neutralisation de Kiev et de la Moldavie…
sur http://www.lucmichel.net/2014/04/01/eode-think-tank-geopolitique-poutine-deplace-ses-pions-sur-le-grand-echiquier-et-propose-la-neutralisation-de-kiev-et-de-la-moldavie
Et sur LUCMICHEL.NET /
Géopolitique : que veut Moscou en Ukraine ?
sur http://www.lucmichel.net/2014/04/18/lucmichel-net-geopolitique-que-veut-moscou-en-ukraine/

(3) Un Rapport du Pentagone – intitulé « AU-DELA DE LA « GUERRE HYBRIDE » : UNE EXPLORATION NUMERIQUE DES ENTREPRENEURS D’INFLUENCE RUSSES » (16 oct. 2020) – qui identifie 5 grands « entrepreneurs d’influence » au cœur de la guerre de l’information russe et de la diplomatie parallèle russe en Afrique, dont Yevgeny Prigozhin et Luc Michel.
Ce « Rapport », établi sur des sources dites « scientifiques » (en fait ces universitaires recrutés et financés pat l’Administration US, sont devenus des agents d’influence américains spécialisés dans la Russophobie) est là pour donner un vernis scientifique aux campagnes russophobes du Pentagone et des vitrines légales de la CIA.

Outre le think-tank US de la Fondation Carnegie, il a été édité en anglais en version courte par la POST-SOVIET AFFAIRS review (Volume 37, 2021, dont sont extraites les citations de cette analyse) et en version longue par ORBIS review (Volume 65, Issue 3, 2021, Pages 403-419) sous le titre « RUSSIA’S AFRICAN TOOLKIT: DIGITAL INFLUENCE AND ENTREPRENEURS OF INFLUENCE », où l’on dit que Luc Michel (cité en premier dans cette version) est un des « premiers aventuriers de l’influence médiatique russe » et que « Luc Michel n’est pas le seul exemple d’entrepreneuriat d’influence soutenant les intérêts russes (…) représentent de formidables chambres d’écho pour la Russie sur le continent et de grands entrepreneurs russes d’influence, comme Yevgeny Prigozhin, s’intéressent désormais à l’Afrique de plus près ».

(4) QUI FINANCE CE RAPPORT ?
« Cet article fait partie d’un projet de deux ans (…) LA RUSSIE ET LA CHINE EN TANT QUE FOURNISSEURS DE SERVICES POUR LA GOUVERNANCE ILLIBERALE, financés par le département américain de la Défense dans le cadre du
Partenariat DECUR de l’Initiative de recherche Minerva ». Opération de désinformation donc du
Département américain de la Défense et de l’Office of Naval Research de l’US Navy.

(5) Voir sur EODE PRESS OFFICE/ GEOPOLITIQUE/ LA ROUMANIE TRANSFORMEE PAR L’OTAN EN PLATE-FORME D’AGRESSION CONTRE LA RUSSIE
sur http://www.eode.org/eode-press-office-geopolitique-la-roumanie-transformee-par-lotan-en-plate-forme-dagression-contre-la-russie/

(6) Voir Politique irresponsable de Bucarest : les Usa resserrent leur étreinte sur une Roumanie devenue plate-forme d’agression contre la Russie
sur http://www.palestine-solidarite.org/actualite.luc_michel.130917a.htm

(7) Voir sur le site de STIRILE PROTV/
POLITICIAN BELGIAN: ROMANIA SE TRANSFORMA IN “PLATFORMA DE AGRESIUNE” CONTRA RUSIEI
sur http://stirileprotv.ro/stiri/international/politician-belgian-romania-se-transforma-in-platforma-de-agresiune-contra-rusiei.html


2e photo :
Affiche en russe placardée à Kherson
ces derniers jours :
Célébration de la fondation de la ville par
Catherine la Grande en 1778 comme
première capitale de la Novorossiya !

Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ)

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou, Téhéran et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

* WEBSITE http://www.lucmichel.net/
LUCMICHEL-TV https://vk.com/lucmicheltv

TWITTER https RADIO.LUCMICHEL
https://www.podcastics.com/podcast/radiolucmichel/://twitter.com/LucMichelPCN
FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/

 

LM.GEOPOL -IV-2022 KHERSON (2021 08 10) FR

 

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.