# LUCMICHEL.ORG2/ LUC MICHEL SUR LE ‘ZOOM AFRIQUE’ DE ‘PRESS’(IRAN) CE 31 MAI 2019: GEOPOLITIQUE AFRICAINE. ÉTHIOPIE-ÉRYTHRÉE-DJIBOUTI, LES ENJEUX’

 

LM.ORG2 - instagramm 157 presstv

 

* La présentation de PRESS TV:
"Éthiopie-Érythrée-Djibouti : les enjeux ? 
Le point avec Luc Michel."

Comment se fait la contre-attaque des USA contre Pékin et Moscou dans la Corne de l’Afrique et en Mer rouge ?
Pourquoi le relation Éthiopie-Érythrée-Djibouti joue-t-elle un rôle central dans la nouvelle équation géopolitique de la région ?

* Voir sur le Website de PRESS TV :
L’article sur + la video (à 3’21) sur 
https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/31/597373/Mali-le-G5-Sahel-une-vraie-farce-militaire

# LE POINT DE VUE DE PRESS TV :
ÉTHIOPIE-ÉRYTHRÉE, UNE RELATION COMPLEXE

(dans le ‘Zoom Afrique’ de ce 30 mai)
l’Érythrée a célébré ce 24 mai, le 28e anniversaire de son indépendance vis-à-vis de l’Éthiopie. Addis Abeba va saisir l’occasion pour raffermir ses liens avec Asmara. C’est en effet le 24 mai 1991 que l’Érythrée a obtenu son indépendance vis-à-vis de l’Éthiopie, dont elle fit longtemps partie. Une œuvre grandiose qui provoqua un conflit armé qui aboutit à la séparation des deux pays.Les accords d’Alger de 2000 qui ont mis fin à cette guerre et à la décision de la Cour permanent

e d’arbitrage de La Haye attribuent Badme à l’Érythrée. Décision contestée par Addis Abeba jusqu’en avril 2018, quand Abiy Ahmed, nouvellement élu Premier ministre, décide de rétrocéder la ville de Badme et normalise ses relations avec l’Érythrée. Une normalisation qui devrait s’inscrire dans la durée. « Je souhaite également exprimer la volonté de l’Éthiopie de rester résolue à régler conjointement tous les problèmes en suspens auxquels nous sommes confrontés afin de renforcer la coopération bilatérale dans tous ses aspects, dans l’intérêt mutuel de nos deux pays », a ajouté le Premier ministre éthiopien.

L’ÉRYTHRÉE S’EST PLIÉE AUX VOLONTÉS DES ÉTATS-UNIS.

La nation de l’Afrique de l’Est devrait, en effet, être retirée de la liste américaine des pays soutenant le terrorisme comme le rapporte l’Associated Press. Attendue ce mercredi, la liste publiée par le Federal Register ne fait plus mention de l’Érythrée, mais maintient l’Iran, la Corée du Nord, la Syrie et le Venezuela — ennemis jurés des États-Unis — réputés pour ne pas se plier aux quatre volontés des États-Unis. Suite à un accord qu’auraient passé les États-Unis et l’Érythrée, le pays se met de plus en plus sous les projecteurs. En plus de faire office de base arrière pour la guerre illégale contre le Yémen, le pays pourrait nettement servir ses forces militaires sur un plateau pour les États-Unis afin d’opérer dans la Corne de l’Afrique ou peut-être même ailleurs. De même que le pays a un accès direct à la mer Rouge. Cela dit, il faut tout de même rappeler l’accord portuaire que l’Érythrée avait passé avec la Russie. Tout de suite après, les États-Unis ont débarqué en Érythrée pour lever les sanctions, et libérer petit à petit le pays des pressions de Washington. Cela montre l’intérêt stratégique de ce pays aux yeux des États-Unis.

>>> NOUVEAU !
LUC MICHEL EST SUR INSTAGRAMM …
Profil Instagramm @lucmichel.org2
https://www.instagram.com/lucmichel.org2/
#LUCMICHELORG2
#LUCMICHELPCN
#NEOEURASISME
#NEOPANAFRICANISME
#PRESSTV
#ÉTHIOPIE #ÉRYTHRÉE #DJIBOUT

This entry was posted in * EODE/ Geopolitics, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.