# EODE/ GEOPOLITIQUE DE L’UE/ CATALOGNE : CES REFERENDA QUI FONT PEUR A BRUXELLES !

EODE - indépendance Catalogne (2016 09 11) FR

 

EODE/ 2016 09 11/
Géopolitique de l’Union Européenne/
 
Des manifestations de masse ont été organisées dimanche à Barcelone et dans quatre autres villes d'Espagne pour soutenir l'indépendance de la Catalogne. Les organisateurs évoquent la présence de 370.000 personnes.
 
POURQUOI BRUXELLES N’AIME PAS LES REFERENDA ET LES INDEPENDANCES ?
 
Tout celà  fait décidément peur à Bruxelles, car l’UE n’aime pas les référenda et les peuples en quête d’indépendance.
 
* Lire :
L'Union Européenne n'aime pas les référenda:
après la Crimée voici la Grèce !
 
* Lire :
Interview de Luc Michel par Sputnik International (Moscou): 
La Crimée un an après
 
$
ESPAGNE: DES DIZAINES DE MILLIERS DE MANIFESTANTS EXIGENT L'INDÉPENDANCE DE LA CATALOGNE

 
Des manifestations sont organisées chaque année depuis 2012 le 11 septembre, jour de la fête nationale de la Catalogne. En 2014, 1,8 million de personnes s'étaient rassemblées. Les derniers mois ont été marqués par des querelles entre indépendantistes alors que le gouvernement régional doit adopter les mesures censées préparer l'indépendance unilatérale de cette région méditerranéenne de 7,5 millions d'habitants. 
 
* Lire /
Tienduizenden demonstranten eisen onafhankelijkheid Catalonië
 
“In de Catalaanse hoofdstad Barcelona en vier andere steden van Spanjes rijkste regio is zondag een mensenmassa de straat opgekomen om steun aan een onafhankelijkheid van Catalonië te betuigen. De organisatoren spreken van meer dan 370.000 mensen. Nog voor het officiële begin, in de late namiddag, was de hoofdstraat die naar het regionale parlement leidt, de Avinguda Meridiana, één grote mensenzee. Vele mensen zwaaiden met de geelrode ‘senyera’, de vlag van de autonome gemeenschap Catalonië. Sinds 2012 vinden jaarlijks op 11 september, de Catalaanse nationale feestdag, demonstraties plaats. In 2014 daagden niet minder dan 1,8 miljoen separatisten op. Een Catalaanse onafhankelijkheid kan er enkel komen als zij eenzijdig wordt uitgeroepen; de centrale regering in Madrid blijft herhalen dat zij dit nooit ofte nimmer zal toelaten. De regionale regering van Carles Puigdemont, daarentegen, wil dat tegen midden volgend jaar de afsplitsing een feit is.”
 
EODE / GEOPOLITIQUE DE L’UE
Ce contenu a été publié dans * EODE/ Geopolitics, * Français, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.