# EODE / International Elections Monitoring / UKRAINE – LE REFERENDUM EN CRIMEE SE FERA SOUS LA PROTECTION DE 1.500 SOLDATS ARMES ET EN PRESENCE D’OBSERVATEURS INTERNATIONAUX

EODE - Elections news CRIMEE REF (2014 03 10) FR

EODE Press Office /
avec AFP – Itar-Tass / 2014 03 10 /

http://www.facebook.com/EODE.monitoring 
https://www.eode.org/category/eode-international-elections-monitoring/international-elections-survey/ 

Les élus du parlement de Crimée se sont prononcés en faveur du rattachement de la péninsule à la Russie et ont décidé que cette décision serait soumise à référendum parmi la population, majoritairement russophone, de la région. Les électeurs de la péninsule de deux millions d'habitants à majorité russophone, stratégique pour Moscou, auront le choix lors du référendum du 16 février 2014 entre un rattachement à la Russie ou une autonomie nettement renforcée. 

SOUS LA PROTECTION DES NOUVELLES FORCES ARMEES DE LA REPUBLIQUE DE CRIMEE

Plus de 1.500 soldats armés seront chargés de veiller à la sécurité des bureaux de vote lors du référendum (contesté par le gouvernement de Kiev issu du Putsch du 21 février et l’OTAN) qui aura lien en Crimée sur le rattachement de cette région ukrainienne à la Russie. Il s'agit de "forces d'auto-défense" (milices populaires) et de l’Armée de la République de Crimée, « une armée récemment mise en place », a expliqué le Premier ministre de Crimée Sergueï Aksionov, cité par l'agence russe Itar-Tass. 

La République autonome de Crimée a fondé sa propre armée afin de protéger la population contre des groupes armés illégaux présents sur son territoire (notamment la milice néonazie Praviy Sektor), justifie Sergueï Aksionov, qui précise que, dans le cas où la Crimée devait rejoindre la Russie, ces troupes seraient assimilées à l'armée russe. 
 
DES OBSERVATEURS INTERNATIONAUX

Le Premier ministre a également indiqué que les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pourraient pénétrer sur le territoire de la péninsule le 16 mars. "Je suis convaincu que le parlement de Crimée rendra leur présence dans les bureaux de vote possible." Ces derniers jours, des observateurs militaires de l'OSCE non-armés ont tenté à plusieurs reprises de pénétrer en Crimée avant de faire demi-tour lorsque des militants armés pro-russes ont procédé à des tirs d'avertissement. Ces observateurs étaient accompagné de colonnes motorisées de militants pro-Maidan.
Des missions indépendantes d’Observateurs internationaux sont également prévues …

EODE Press Office
 

Photo : L’affiche du Referendum en Crimée. Qualifiée de « provocante » par l’AFP, mais qui réflète bien le choc idéologique entre des deux Ukraines …

 

Ce contenu a été publié dans * Français, * International Elections Survey, # EODE - ZONE BALKANS-BLACK SEA, # EODE - ZONE RUSSIA-CAUCASUS, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.