# EODE RUSSIA – ЕСДВ РОССИЯ / LA RUSSIE MET EN GARDE LE JAPON SUR SES LIGNES ROUGES DANS LE PACIFIQUE

Russia VS Japon

Russia VS Japon

Avec Kommerçant, 29 décembre 2021, 19H30 /

https://www.facebook.com/beaur.fabrice

https://www.facebook.com/EODE.russia.caucasus

A la veille du nouvel an, une vague de froid s'est installée dans les relations entre la Russie et le Japon, menaçant de compliquer leurs contacts l'année prochaine. Un représentant de l'ambassade du Japon a été convoqué au Ministère russe des Affaires étrangères pour protester dans le cadre d'une exposition à Tokyo consacrée aux Kouriles du Sud. Moscou a également exprimé sa préoccupation concernant l'exercice nippo-américain « Resolute Dragon » de 2021 à Hokkaido. Ils passèrent par provocation jusqu’aux derniers miles des frontières russes et devinrent une démonstration de préparation à une guerre potentielle dans l'océan Pacifique. L'intensification de la coopération militaire avec les États-Unis suite au récent changement de gouvernement japonais est devenue un autre écueil dans les relations russo-japonaises dans l'impasse des négociations sur les îles Kouriles du Sud et du traité de paix entre Moscou et Tokyo.

 

Comme l'a déclaré à la fin de la semaine la représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, un diplomate japonais de haut rang a été convoqué place Smolenskaya le 17 décembre. La raison en était la tenue d'une exposition à Tokyo, qui a ouvert ses portes début décembre et consacrée aux Kouriles du Sud. Selon Moscou, la sélection d'expositions déforme l'histoire et représente une autre tentative de justifier les revendications territoriales de Tokyo sur les îles perdues par le Japon impérial après la Seconde Guerre mondiale.

 

« Malgré l'avertissement officiel du Ministère russe des Affaires étrangères concernant un événement similaire en 2020, les organisateurs japonais ont de nouveau pris cette mesure provocatrice, ne trouvant pas une fois de plus une place parmi les pièces à conviction pour des documents tels que le 1945 Surrender Act, selon lequel le Japon s'est engagé « respecter honnêtement les termes de la déclaration de Potsdam, le traité de paix de San Francisco de 1951 avec Tokyo renonçant à toutes les revendications sur les Kouriles, ainsi que la charte des Nations Unies, qui a irrévocablement consolidé la souveraineté de notre pays sur les îles », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un document public.

 

Le communiqué du Ministère russe des Affaires étrangères note que le diplomate japonais s'est également dit préoccupé par les exercices navals nippo-américains organisés en décembre dans la région de l'île d'Hokkaido.

 

« Il a été souligné que leur conduite à proximité immédiate de la frontière de la Fédération de Russie, l'ampleur et la portée des opérations pratiquées nous obligent à considérer ces manœuvres comme un défi sérieux et une menace potentielle pour la sécurité de notre pays en Extrême-Orient » a déclaré Maria Zakharova. Selon elle, « la partie russe continuera à surveiller de près de telles actions, derrière lesquelles la réticence obstinée de Tokyo à prendre des mesures pratiques pour prendre en compte les préoccupations de sécurité russes, y compris le refus d’autoriser que le territoire japonais soit utilisé pour des activités militaires déstabilisatrices conjointes avec les États-Unis. »

 

Les actions claires et sans détour de Moscou, qui a décidé d'utiliser une mesure telle que l'appel d'un diplomate japonais pour protester contre l'exposition sur les Kouriles du Sud, ont provoqué la perplexité à Tokyo et une vive contre-réaction. Rappelons que lorsque des expositions similaires ont eu lieu à Tokyo plus tôt, Moscou s'est limité à des déclarations et n'a pas eu recours à de telles mesures.

 

« Sur la base de notre position cohérente sur les quatre îles du nord sous souveraineté japonaise, de telles protestations et déclarations sont catégoriquement inacceptables », a déclaré une source diplomatique japonaise à Kommersant.

 

Traduisez : le Japon considère les Kouriles comme territoire japonais, conteste ainsi la souveraineté russe et donc l’acte de reddition de la fin de la seconde guerre mondiale.

Remarquons que ces mêmes contestations des accords, des traités issues de la seconde guerre mondiale sont également évoqués dans des actes et les paroles de certains pays de l’OTAN en Europe.

Le point commun étant les USA. Un hasard ? Washington est bel et bien une puissance révisionniste !

Comme hier dans son combat contre l’influence soviétique en Amérique latine, ils se sont reposés sur les dictatures d’extrême-droite !

Comme hier dans son combat contre l’influence soviétique en Europe, ils se sont reposés sur les réseaux stay-behind qui ont abouti au terrorisme en Italie et dans l’entité belgicaine !

Aujourd’hui, dans son combat contre la Russie, ils s’appuient sur les tendances politiques qu’ils ont financé depuis la fin de la chute de l’URSS, à savoir les néo-bandéristes de la Junte de Kiev, nostalgique des kollabos avec l’Allemagne nazie, les revanchards ultra-nationalistes voir nazifiants pour certains des pays baltes, de la Roumanie, de la Pologne et le chauvinisme militariste nippon !

 

« Nous partons du principe que l'exposition est un événement éducatif qui vise à sensibiliser les citoyens japonais au problème des territoires du nord » a ajouté la source de Kommersant.

 

Par ailleurs, une source diplomatique japonaise n'était pas d'accord avec l'évaluation russe des exercices navals nippo-américains Resolute Dragon 2021, organisés du 6 au 17 décembre près de l'île d'Hokkaido, qui, selon Moscou, constituent une menace potentielle pour la sécurité dans l'Extrême-Orient. Est.

 

« De tels exercices sont organisés périodiquement pour améliorer la préparation tactique des forces d'autodéfense japonaises et renforcer leur interaction avec l'armée américaine. La partie japonaise, comme la partie russe, a ses propres préoccupations concernant les problèmes de sécurité, à propos desquels les parties mènent un dialogue franc » … Blabla diplomatique pour ne pas répondre sur le fond.

 

L'exercice naval nippo-américain « Resolute Dragon 2021 », qui s'est tenu près de l'île d'Hokkaido, auquel ont participé 2.650 membres du Corps des Marines des États-Unis et 1.400 membres des Forces d'autodéfense japonaises, ainsi que des dizaines de combattants et d'autres équipements aéronautiques et navals, est devenu le plus grands des exercices conjoints entre Washington et Tokyo au cours de l'année écoulée. Selon la version officielle, le but des exercices était d'augmenter le niveau d'interaction entre les deux États, afin de « défendre au bon moment le Japon qui défend des valeurs communes avec les États-Unis » dans la région Indo-Pacifique. Selon des experts militaires, les manœuvres de Resolute Dragon 2021 étaient une démonstration de la puissance de combat des États-Unis et de son allié clé le Japon et de leur préparation à une éventuelle guerre avec la Chine, proclamée comme la menace numéro un dans cette région.

 

Une fois de plus les Etats-Unis sont sources de déstabilisation et des chemins qui mènent à la guerre.

Une fois de plus les Etats-Unis utilisent le territoire et les soldats de leurs « alliés » pour mener et faire mener leurs guerres pour la domination mondiale.

Une fois de plus les Etats-Unis démontrent qu’ils sont le problème et non la solution pour résoudre les questions internationales.

 

_____________

EODE-RUSSIA – ЕСДВ РОССИЯ /

EODE – Eurasian Observatory for Democracy & Elections

ЕСДВ – Евразийский Совет за Демократию и Выборы

@EODE.russia.caucasus

https://www.facebook.com/EODE.russia.caucasus

https://www.eode.org

 

FABRICE BEAUR – ФАБРИС БЭОР

Canal Telegram https://t.me/beaurfabrice

Canal Telegram https://t.me/russosphere

Communauté VK https://vk.com/russosphere

Page VK https://vk.com/fabricebeaur.officiel

Page Facebook https://www.facebook.com/beaur.fabrice/

Profil Facebook https://www.facebook.com/fabrice.beaur.officiel/

Twitter https://twitter.com/fabricebeaur

 

Ce contenu a été publié dans * Français, # ARTICLES BY LANGUAGES, # EODE - ASIE, # EODE - CHINE, # EODE - ZONE RUSSIA-CAUCASUS, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.