# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ NE PAS SE TROMPER D’ANALYSES: KABOUL 2021 N’EST PAS SAIGON 1975 ET LE MALI N’EST PAS L’AFGHANISTAN !

 

LM.GEOPOL - III-2021-1350 afghanistan le piège (2021 08 17)  (1)

 

Le Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
de LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ)/
2021 08 17/
Série III/1350

De fausses analyses inspirées par l’émotion (la géopolitique de l’émotion est tout sauf de la géopolitique) fusent de partout.

* Voir l’analyse express de Luc Michel
Pour le REPORTAGE de PRESS TV de ce 16 août 2021
sur https://vimeo.com/587610612

LA REALITE DERRIERE L’ECRAN DE FUMEE MEDIATIQUE

Tout d’abord l’écran de fumée des médias de l’OTAN qui vise à « vendre » le Plan B de Washington: Kaboul2021 n’est PAS Saigon 1975, cette fois les américains pratiquent la GEOSTRATEGIE DU CHAOS et partant en laissant une mine géopolitique.

LA PREMIERE CIBLE :
MOSCOU, PEKIN ET TEHERAN

* Relire mon analyse
Afghanistan, du second Vietnam des USA à la Géostratégie us du chaos
http://www.lucmichel.net/2021/08/14/luc-michels-geopolitical-daily-le-flash-geopolitique-du-jour-afghanistan-du-second-vietnam-des-usa-a-la-geostrategie-us-du-chaos/

Et je ne suis pas le seul à le dire :
« Le chaos afghan n’est pas sans conséquences pour les pays à proximité. En Inde, alliée des Etats-Unis, la chute de Kaboul ne laisse pas beaucoup d’options. Du côté de la Chine, l’échec américain n’est pas complètement une raison pour se réjouir », dit LE TEMPS (Genève) ce matin. « Les analyses de la presse indienne traduisent le désarroi de New Delhi par rapport au chaos qui règne en Afghanistan. Ces dernières années, les bonnes relations indo-américaines y ont favorisé une percée diplomatique, politique et économique de l’Inde. La chute de Kaboul laisse donc un goût a

mer. Selon le quotidien The Hindu de lundi, l’accord de Doha signé en février 2020 entre les Etats-Unis et les talibans a donné depuis lors un sentiment de victoire à ces derniers ».

A Moscou, à Pékin et à Téhéran, le goût est tout aussi amer. L’Afghanistan aux mains des Talibans est une mine qui va exploser pour ses voisins.

MEME EN IRAK ON PARTAGE MON ANALYSE !

Odey Khedran de la coalition Al-Fath au Parlement irakien a réagi aux récents développements en Afghanistan et aux inquiétudes suscitées par la répétition du scénario afghan en Irak, indique l’agence MEHR (Iran) ce matin : « Selon le site Internet d'Al-Maloumeh, Khedran a déclaré que ce qui s'était passé en Afghanistan était UN COMPLOT AMERICAIN DANS LE BUT DE CREER LE CHAOS EN ASIE CENTRALE ET DE LE DEPLACER VERS LE MOYEN-ORIENT ». Il a déclaré que « le Moyen-Orient souffre déjà de DAECH, d'Al-Qaïda et d'autres groupes extrémistes (…) toutes les pressions et attaques que les États-Unis organisent contre le Hashd au cours des dernières années sont dues au fait qu'il a été confronté à des groupes terroristes soutenus par les Etats-Unis ».

Il a ajouté que « ce qui se passe en Afghanistan est une CONSPIRATION INTERNATIONALE DIRIGEE PAR WASHINGTON, ajoutant que l'Irak restera à l'écart des conséquences du complot grâce à l'existence d'Al-Hashd al-Shabi et d'autres organisations de sécurité ».

LA SECONDE CIBLE :
L’UNION EUROPENNE

Premièrement la défaite de l’OTAN en Afghanistan va mettre un terne aux velléités d’indépendance des pays de l’UE au sein de l’OTAN vis-à-vis desUSA. « Sous le couvert de l’OTAN, les alliés européens des Etats-Unis ont, eux aussi, longtemps prétendu pouvoir gagner, en Afghanistan, la guerre contre le terrorisme pilotée depuis Washington. Un aveuglement révélateur de leur incapacité à faire entendre la moindre différence au sein d’une coalition anti-talibane gangrenée par les autorités de Kaboul (…) les voici assurées d’être, pour longtemps, synonyme d’une débâcle historique que tout le monde, à Bruxelles et dans les autres capitales européennes, s’apprête à enterrer dans ce cimetière des illusions stratégiques perdues qu’est l’Afghanistan.», écrit LE TEMPS (Genève) ce matin.

Hier comme aujourd’hui, l’Afghanistan a été un PIEGE AMERICAIN, constate Le Temps : « La réalité est que cette guerre aura été à la fois un mirage et un piège américain. Même s’ils ont, pour certains, quitté assez tôt le théâtre d’opérations afghan, les alliés de l’OTAN se sont in fine retrouvés ligotés, incapables de faire entendre leurs différences au sein d’une coalition tributaire des énormes moyens logistiques déployés par les Etats-Unis. Sans parler de leur dialogue de sourds avec le gouvernement de Kaboul, dont la seule assurance vie était à Washington ».

Enfin, et à nouveau, L’IMMIGRATION SAUVAGE EST UN AUTRE PIEGE destiné à fragmenter l’UE, principal rival économique des USA (c’est la contradiction interne e l’Alliance atlantique) : « les migrants afghans lorgnent vers le Vieux-Continent: cette défaite américaine sanctionne aussi leur impuissance. Et une bonne part d’aveuglement ». écrit encore Le Temps.

ENSUITE EN AFRIQUE, DES ANALYSES FARFELUES :
LE MALI N’EST PAS L’AFGHANISTAN !

Il y a même des africains pour se réjouir et saluer « la victoire des Talibans » (sic). Ceux-ci oublient que les islamistes sont les ennemis prioritaires de la Russie de Poutine, qu’ils appellent au secours en Afrique et au Mali ! Précisément à Idlib, la dernière enclave djihadiste en Syrie, sous protection turque (la seconde armée de l’OTAN), que combat en ce moment l’Armée russe, les djihadistes ont eux aussi salué avec enthousiasme « la victoire des Talibans ». Que combattent aussi les armées sahéliennes, à commencer par la malienne …

Non LE MALI N’EST PAS L’AFGHANISTAN !
Et le Mali voit le remplacement (et non le départ) des français de Barkhane par les USA et l’OTAN de Takuba. Précisément, le redéploiement du Bloc américano-occidental en Afrique impliquait la fin de la présence directe en Afghanistan …

Voir sur PRESS TV/
DU MAROC AU MOZAMBIQUE, LES USA ET L’OTAN SE REDEPLOIENT SUR TOUTE L’AFRIQUE
sur https://vimeo.com/584583991

L’EFFONDREMENT DE L’ARMEE AFGHANNE

Alors que l’avenir de l’Afghanistan est plus que jamais dans un halo d’incertitude, une chose est néanmoins claire : les tentatives de 20 ans des Américains pour reconstruire l’armée afghane en une force de combat indépendante et puissante ont échoué, et cette défaite est plus palpable dans un moment où le pouvoir est en train d’être transféré aux talibans. Bien que l’OTAN et avec à sa tête les USA aient tenté de former une armée pro-occidentale en Afghanistan avant le retrait du pays, l’impuissance des troupes afghanes face aux talibans ces derniers jours dévoile la défaite des projets occidentaux dans ce pays déchiré par la guerre civile laissée par les USA.

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou, Téhéran et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE https://www.eode.org/
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

 

LM.GEOPOL - III-2021-1350 afghanistan le piège (2021 08 17)  (2)

 

Ce contenu a été publié dans * EODE/ Geopolitics, * Français. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.