# RADIO.LUCMICHEL/ GRANDS-LACS/ FRANCAFRIQUE A LA BELGE : LA VISITE INDECENTE DU ROI PHILIPPE EN RDC, ARRIERE-PETIT NEVEU DU BOUCHER LEOPOLD II ET NEVEU DU ROI BAUDOIN L’ASSASSIN DE LUMUMBA, AVEC LA COMPLICITE DU LOBBY NEOCOLONIAL BELGICAIN ET DU PRESIDENT COMPRADORE TSISHEKEDI (LUC MICHEL SUR LE ZOOM AFRIQUE DE PRESS TV DU 11 06 2022)

sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-grands-lacs-francafrique-a-la-belge-la-visite-indecente-du-roi-philippe-en-rdc-arriere-petit-neveu-du-boucher-leopold-ii-et-neveu-de-baudoin-lassassin-de-lumumba-avec-la-complicite-du-lobby-neocolonial-et-du-president-tsishekedi-134463/

RDC/Belgique : la réconciliation ?
Le roi Philippe de Belgique est à Kinshasa pour une visite d’une semaine en RDC, la première d’un souverain belge depuis douze ans. Sans surprise, la population congolaise ne s’est pas déplacée en masse pour accueillir le souverain de Belgique. Quels sont les objectifs de cette visite ?

Luc Michel, géopoliticien nous en dit plus.

COUP DE FROID AU KATANGA :

Philippe et Mathilde ne reçoivent pas à Lubumbashi un accueil de la population aussi fabriqué et artificiel qu’à Kinshasa.)

Après la chaleur kinoise, la fraicheur katangaise. Au propre comme au figuré. Philippe et Mathilde sont arrivés le 10 juin à Lubumbashi, après deux journées intenses passées à Kinshasa. L’accueil des souverains belges dans la grande ville du sud-est du Congo s’est révélé nettement moins fabriqué que celui qui leur a été réservé dans la capitale congolaise. A Kinshasa, la mobilisation avait touché les militants des partis associés au pouvoir, mobilisés pour faire la claque sur les grands boulevards et devant le Palais du peuple où le roi de Belges a prononcé un discours.

« Cette visite royale est inopportune, estime un journaliste katangais. Elle nous dérange comme un cheveu dans la soupe. On peut d’abord épingler le programme. Le roi des Belges et son épouse commencent leur séjour à Lubumbashi par une visite à l’école privée belge, établissement très coûteux réservé aux enfants d’ultra-privilégiés noirs et blancs. L’écrasante majorité de la population n’a pas accès à de telles écoles et beaucoup de parents peinent à financer la scolarité de leurs gosses. Cette visite donne à penser que la Belgique et sa monarchie n’ont pas pris la mesure des conditions de vie misérables de la plupart des familles katangaises. » Notre interlocuteur ironise aussi sur les travaux d’asphaltage de l’avenue qui conduit à l’école, chantier entrepris à la va-vite, à peine trois jours avant l’arrivée des souverains.

AUTRE REPROCHE FORMULE PAR PLUSIEURS SOURCES A LUBUMBASHI : LE ROI PHILIPPE N’A PAS ETE PLUS LOIN QUE DES « PROFONDS REGRETS » POUR LES BLESSURES OCCASIONNEES PAR LA COLONISATION.

« Nous attendions plus, signale un universitaire : des excuses et des réparations. Nous voudrions aussi que la Belgique reconnaissance sa pleine responsabilité dans l’assassinat de notre premier Premier ministre Patrice Lumumba, liquidé à une cinquantaine de kilomètres de Lubumbashi. Les souverains belges n’ont pas prévu de se rendre sur les lieux du drame, alors qu’il se situe sur la route qui mène à un projet qu’ils visitent ce 11 juin. »

Des Katangais déplorent aussi que la Belgique ne dénonce pas plus explicitement et vigoureusement les incursions militaires rwandaises au Nord-Kivu. « Cette guerre dans l’Est de la RDC n’en finit pas et la Belgique, grande puissance (sic) sur la scène internationale, n’entreprend rien de concret pour y mettre un terme ».

* RADIO.LUCMICHEL
https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/
* LUCMICHEL-TV
https://vk.com/lucmicheltvhttps://vk.com/lucmicheltv

Ce contenu a été publié dans * Français, # EODE TV. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.