# RADIO.LUCMICHEL/ LUC MICHEL SUR PARS TODAY (TABLE RONDE DU 04 04 2022)/ MALI: UNE UNION INTERAFRICAINE QUI BRISE L’EMBARGO !

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-luc-michel-sur-pars-today-table-ronde-du-04-04-2022-mali-une-union-interafricaine-qui-brise-lembargo-127579/

La lutte pour le maintien de la souveraineté du Mali va de l’avant ! Cette lutte a désormais très clairement deux volets : militaire et économique.

En effet, dans le cadre du renforcement de sa capacité militaire afin de mieux sécuriser son territoire en proie aux attaques terroristes, le Mali a reçu de nouveaux équipements militaires de fabrication russe. Il s’agit essentiellement de matériels technologiques pour le renseignement militaire. Les équipements sont arrivés à l’aéroport de Bamako, et reçus par le ministre malien de la Défense, Sadio Camara.

Ce volet militaire va avec un volet économique : les manifestations anti-occupation se poursuivent au Mali et les manifestants ont exigé vendredi dernier le retrait du Mali de la CEDEAO. À l'appel de plusieurs organisations de la société civile, les manifestants portant des banderoles sur lesquelles étaient écrits des slogans hostiles à la CEDEAO ainsi qu'à la France, se sont retrouvés sur la place de l'Indépendance à Bamako 1er avril. Les manifestants ont notamment réclamé l'autonomie monétaire du Mali qui est depuis le 9 janvier sous le coup de sanctions. Les manifestants souhaitent aussi que le Mali se retire de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest.

De leur côté, partis de Dakar le 16 février dernier, les Sénégalais panafricanistes ont marché 1360 km pour arriver à Bamako. Une arrivée après 40 jours de marche célébrée par des Maliens avec des chants. Pour ces Sénégalais, c’est une manière de soutenir le peuple malien qui subit actuellement les lourdes sanctions de la CEDEAO et de l’Uemoa. Ils ont été reçus par le président malien Assimi Goïta et son Premier ministre Choguel Maïga et déclarés citoyens d’honneur du Mali.

Dans une déclaration lue à la mythique place de l’Indépendance à Bamako, l’activiste Dj Keeman a affirmé que « cette décision de faire, à la sueur de leur front, la jonction entre le Sénégal et le Mali était une puissante manifestation de leur idéal panafricaniste ». Par ailleurs, les propos de Diop prouvent à quel point le Mali est décidé et déterminé à briser l’embargo, quitte à préparer le terrain à un retrait du Mali du FCFA parallèlement à la guerre que mènent la Russie et les états comme l’Iran contre l’impérialisme.

Luc Michel, géopoliticien et Philippe Hugon, reporter de guerre s'expriment sur le sujet.

* RADIO.LUCMICHEL
https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

Ce contenu a été publié dans * Français, # EODE TV. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.