# RADIO.LUCMICHEL/ UKRAINE-ROSSYA-NOVOROSSIYA/ LUC MICHEL: UKRAINE, LA ‘SYRIE’ DE L’EUROPE ? (TABLE-RONDE SUR PARS TODAY, 09 03 2022)

RADIO LM - VIGNETTE ukraine

Ecoutez sur :
 
À J+12 de la guerre et alors même que la Russie de Poutine tente de faire ouvrir des corridors humanitaires en dépit de la forte opposition du régime de Kiev qui lui, un peu comme son inspirateur, Israël s’y oppose quitte à s’offrir un bouclier humain, car il est grand temps que l’armée russe pose à une seconde étape, après un large recours aux missiles tactiques de différentes portées qui lui ont permis de démanteler la quasi-totalité des stocks d’armes nucléaires et biologiques, des stations d’écoutes et de renseignement US/OTAN en Ukraine et de les faire replier derrière les frontières polonais, et ce, sans causer la perte des civiles
 
IL EST BIEN CLAIR QUE LES YANKEES ET LEURS ACOLYTES TRAVAILLENT À LA « SYRISATION » DE LA GUERRE :
 
En moins d’une semaine, les États-Unis et l’OTAN ont envoyé plus de 17 000 armes antichars, y compris des missiles Javelin, via les frontières de la Pologne et de la Roumanie, les déchargeant d’un avion de transport militaire géant afin qu’elles puissent être transportées par voie terrestre vers Kiev et vers d’autres grandes villes. En outre, on sait que les États-Unis ont également livré plus de 2000 systèmes de missiles antiaériens portables Stinger aux mercenaires sur place, mercenaires venus de pas moins de 52 pays du monde au nombre desquelles figurent entre autres Suède, Portugal, États-Unis, Grande-Bretagne, Brésil, Corée du Sud, Angola, Pologne, Allemagne, Espagne, Nigeria, France, Pays-Bas, une liste qui prouve à quel point les Yankees cherchent à élargir les horizons de la bataille à les faire étendre à l’Afrique et à l’Asie, car de plus en plus de spéculation parlement d’une très probable intervention chinoise à Taiwan maintenant que l’Amérique a déclaré la guerre de l’énergie à la Russie, quitte à se faire tirer dans les pieds.
 
Autre signe de cette « syrisation » rapide de la guerre, ces 450 terroristes de l’ex Al Nosra que les services secrets ukrainiens ont réussi à recruter à Idlib et à transférer au front sous l’auspice du Sultan Erdogan qui régulièrement tancé par les Russes se moquent du monde en affirmant ceci  : « ce sont des sociétés privées turques qui les recrutent et je n’y peur rien ». Ce mardi alors même que le MAE syrien dénoncé ce transit criminel de la violence et du terrorisme en Europe de l’Est, SANA, agence syrienne, a fait état de l’arrivée en Ukraine et au terme d’un voyage de trois jours d’environ 450 terroristes d’origine moyen-orientale en provenance d’Idlib et d’Alep pour participer aux hostilités en Ukraine. La plupart des arrivants, promis à des salaires allant jusqu’à 2000 dollars par jour sont issus de l’ex -Front al-Nosra, ou de HTS actuel que dirige al-Julani.
 
Aussi le Sultan Erdogan confiné jusqu’ici dans son rôle de marchand d’armes et de Bayraktar à l’Ukraine et de déstabilisateur des Tatars de la Crimée, œuvre qu’il accomplissait sur fond des menaces récurrentes d’une fermeture du Bosphore sur les navires de guerre russes, revient à ce qu’il n’a jamais cessé d’être en Syrie, celui de passeur.
 
Pierre Dortiguier, politologue et Luc Michel, géopoliticien s’expriment sur le sujet.
 
* RADIO.LUCMICHEL
* LUCMICHEL-TV
 
Ce contenu a été publié dans * Français, # EODE TV. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.